Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Le rythme : 7 nouvelles voix autochtones

Par
Ralph Boncy

Contrairement à Star académie ou à La voix, Le rythme n’est pas une compétition qui vise l’élection d’un triomphateur par l’élimination progressive des autres concurrents. Il n’y a ni note, ni disqualification, ni scènes d’adieux en direct. Pendant les 13 épisodes documentaires de 30 minutes diffusés tous les lundis soirs, des auteurs-compositeurs-interprètes profitent d'un encadrement professionnel et vivent leurs premiers pas dans l’industrie de la musique comme une expérience formative.

Alexandre, Kessy, Mélodie, Marie-Soleil, Anne-Marie, Kerry et Shaushiss sont donc tous des gagnants. Leur participation à cette aventure va-t-elle leur ouvrir les portes du showbiz québécois et international? Il est trop tôt pour le dire, peut-être. Mais leur travail, leur courage et la volonté dont il font preuve en assumant leur identité souvent brimée ne passeront pas inaperçus. Une initiative louable menée par leur parrain, Samian, le rappeur d'Amos, d’origine algonquine, épaulé par son fidèle complice Horg, qui s’installe à la console comme preneur de son et réalisateur.

 

L’album Le rythme, saison 1, c’est aussi l’engagement d’une nouvelle maison de disques abitibienne : 117 Records, 117 comme cette grande route vers le Nord, qu’emprunte sans cesse Steve Jolin. Reconnu pour son flair et son apport majeur dans la scène hip-hop québécoise avec les Disques 7e ciel, le producteur a jugé qu’il était temps d’élargir ses horizons. On entend sur ces huit titres des guitares rock et folk, des couplets et des refrains bilingues écrits par les participants eux-mêmes ainsi que des passages dans les langues autochtones. Car les participants sont Innus en majorité, mais la première fournée donne aussi la parole à des représentants abénaquis, atikamekw, algonquins et hurons-wendats.

Et dans la chanson-thème, ils chantent tous en chœur, en français :

« Ensemble nous vivons la passion / Ensemble réunissons nos nations »

Un message clair, auquel on ne peut rester indifférent.