Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Jobim, encore Jobim, et autres délices de décembre…

Par
Stanley Péan

Lundi dernier, pour lancer le mois, j’invoquais le spectre d’Antonio Carlos Jobim avec sa chanson Looks like December. C’était en quelque sorte une manière subtile d’annoncer l’hommage plus substantiel que je lui rendrai aujourd’hui pour le 20e anniversaire de la mort de ce parrain de la bossa-nova. S’il nous a quittés le 8 décembre 1994 à l’âge de 67 ans, j’ai la ferme conviction que la voluptueuse mélancolie distillée par ses chansons est avec nous pour rester, ainsi qu’en témoignent les incursions signées Henri Salvador, Bia, Stan Getz, João Gilberto, Frank Sinatra, Jean-Pierre Zanella, etc. que j’ai retenues.

À notre rendez-vous de mardi, j’ai choisi de convier deux musiciens qui m’ont grandement impressionné avec leurs récents opus : le jeune pianiste Guillaume Martineau qui vient de faire paraître son premier album, Par cinq chemins (270 Sessions), dont notre chroniqueuse Jessica Vigneault nous a dit le plus grand bien; et le saxophoniste Jowee Omicil, l’une des gloires du jazz haïtien contemporain, de retour dans la métropole pour présenter la musique de son troisième disque Naked (BB Juiss) au club Upstairs mercredi.

Prenant pour prétexte la parution aux éditions Flammarion il y a quelques semaines d’un somptueux album de photographies signées Francis Wolff, l’un des fondateurs du label Blue Note, présentées par Michael Cuscuna, je vous proposerai d’explorer à nouveau le riche catalogue de la mythique maison de disques qui célèbre cette année ses 75 ans d’existence. Se côtoieront des artistes d’hier (Miles Davis, John Coltrane, Lee Morgan, Horace Silver, Art Blakey) et d’aujourd’hui (Cassandra Wilson, Dianne Reeves, Robert Glasper, Jason Moran, Jane Bunnett).

Jeudi, vous connaissez la chanson, je braquerai tour à tour les projecteurs sur quelques artistes qui donneront des concerts à ne pas manquer dans certaines des plus prestigieuses salles de spectacles ou boîtes de nuit canadiennes, et sur quelques nouveautés qui ont retenu mon attention, dont About dreams (Timezone) de la diva allemande Anna Leman. Et mon compère Ralph Boncy d’ICIMusique.ca sera à mes côtés pour présenter entre autres Home for the holidays (autoproduction) de l’organiste Joey DeFrancesco et Christmas with my friends, vol. 4 du tromboniste Nils Landgren.

Et pour clore cette deuxième semaine de l’avent, je vous proposerai comme vendredi dernier une ambiance velours et molleton, idéale pour les rapprochements intimes, avec encore une fois quelques autres extraits de récentes parutions au rayon des disques de Noël jazz, dont A very Maysa Christmas (Shanachie) de la diva soul-jazz Maysa.