Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Live à Ottawa : Angela Hewitt et les concertos pour piano de Mozart

Par
Frédéric Cardin

Angela Hewitt parle de son enregistrement des Concertos pour piano nos 22 et 24 de Mozart avec l’Orchestre national des arts d’Ottawa :

 

 

J’ai tendance à trouver le jeu de Mme Hewitt très propre, parfois trop, ainsi que rigoureusement équilibré entre l’extravagant et le convenu, tellement qu’il peut en devenir platement beige, c’est-à-dire impersonnel et inintéressant. Mais, allez savoir pourquoi, peut-être à cause de la magie du concert, cet enregistrement de deux des derniers concertos de Mozart, le pimpant 22e et le plus grave 24e, pétille plus que ce à quoi nous a habitués la Canadienne.

 

1er mouvement du Concerto pour piano no 22 en mi bémol majeur, K. 482

Chanson

Audio

 

Il ne fait aucun doute qu’Angela Hewitt est une bonne pianiste, mais la présence d’un public et l’excitation nerveuse d’un concert l’ont amenée à jouer avec plus d’étincelles que ce que l’on a coutume d’entendre sur ses enregistrements studio. L’Orchestre du Centre national des arts d’Ottawa dirigé par Hannu Lintu joue avec agilité et délicatesse. Tout ce beau monde est dans une symbiose évidente.

 

3e mouvement du Concerto pour piano n° 24 en do mineur K. 491

Chanson

Audio

 

Sur son site, Angela Hewitt avait demandé aux « tousseurs » de s’abstenir d’aller au concert lors duquel se faisait l’enregistrement. Ils l’ont écoutée, ou, du moins, a-t-on supprimé les bruits indésirables de la prise de son finale (Dieu merci!).

Le résultat est un concert idéal : une sonorité riche et naturelle, des interprètes inspirés et surtout aucun bruit de gorge ou de Werther’s Original en train d’être déballés pour nous déranger.

Super!

 

Frédéric Cardin