Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Al Jarreau : un hommage pop, jazz et R’n’B à George Duke

Par
Frédéric Cardin

Bande-annonce pour la sortie de l’album My old friend :

 


My old friend
est un hommage, mais ça reste aussi du vrai Jarreau. Cette voix inimitable, capable de tout, du baryton suave au falsetto lyrique, aussi à l’aise dans des prouesses techniques époustouflantes, surtout quand il se lance dans ses envolées « scattées » et bien groovy. On entend les multiples influences du chanteur de 74 ans ici : la pop, le jazz et le R’n’B. Et rien que des compositions de George Duke.

 

Churchyheart (Backyard Ritual)

Chanson

Audio
Every Reason to Smile

Chanson

Audio
You Touch my Brain

Chanson

Audio


Cela dit, votre appréciation de l’album dépendra de votre degré de tolérance pour le kitsch
. Il y a de belles pages où la fusion des genres s’opère de manière moderne et complexe, mais il y a aussi des titres (Bring me joy par exemple) qui nous ramènent en plein dans les années 1980, quelque part dans un ascenseur du Centre Eaton, solo de sax inclus. C’est rétro en masse. Trop? Ça dépendra de vous.

Qui est George Duke?

George Duke est un claviériste et compositeur qui est mort en 2013. Formé en trombone et en contrebasse puis en écriture musicale, il va contribuer à créer des ponts entre les genres pop, jazz et R’n’B, d’où ses affinités avec Jarreau. Il se fera connaître grâce à l’album The Jean-Luc Ponty Experience with the George Duke Trio en 1969. Vous savez, ces sonorités de claviers et de synthétiseurs des années 1970 et 1980? C’est un peu lui. Mais il jouait aussi du jazz en formation de chambre de manière fantastique. Il a également composé un petit chef-d’œuvre en 1996, Muir Woods Suite, enregistré au Festival de jazz de Montreux en quartet et accompagné de l’Orchestre national de Lille. Duke était un artiste aux facettes multiples.

Frédéric Cardin