Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Superfrancofête 1974 : le tour du monde à Québec en 11 jours 

Par
Ariane Cipriani

Revoyez la publicité télévisée de la Superfrancofête:

  

Le monde s’ouvre devant nos yeux : la Francophonie déploie toutes ses couleurs, et la jeunesse est une carte de visite. Dans les rues, on voit des Camerounaises en boubous, des Tusiniens en djellabas, des Vietnamiennes en sarongs. 

Les gouvernements provincial et fédéral reçoivent avec honneurs et égards des délégués et des artistes des quatre coins du monde. La prison déserte de Québec, sur les plaines d’Abraham, se transforme en auberge de jeunesse. À Sainte-Foy, l’Université Laval loge près de 3000 personnes.

Chacun arrive avec sa culture et ses traditions. L’événement a tout pour charmer : théâtre, cinéma, compétitions d’athlétisme, artisanat et danse. Sans oublier la musique, partout et tout le temps. On découvre des instruments traditionnels des quatre coins de la planète fabriqués minutieusement (parfois même sur place) et leurs sonorités, alors très exotiques à nos oreilles. On découvre ce qu'on appele aujourd'hui les musiques du monde.

J’ai vu le loup, le renard, le lion

Mais l’événement musical le plus marquant, c’est ce spectacle d’ouverture qui passera à l’histoire. Le 13 août, les Québécois envahissent spontanément les plaines d’Abraham pour voir Félix Leclerc, Gilles Vigneault et Robert Charlebois (album J’ai vu le loup, le renard, le lion). Trois générations sur la même scène pour le plus grand spectacle extérieur à ce jour, réunissant plus de 120 000 personnes. Du jamais vu.

Pierre Elliott Trudeau, alors premier ministre du Canada, assiste au spectacle. Robert Bourassa aussi. Gilles Vigneault lui adresse Ti-cul Lachance. Le spectacle se termine avec Quand les hommes vivront d’amour. L’ovation est longue, la communion, totale.

L’événement n’a pas de visée politique. Mais, quatre ans après la Crise d’octobre et deux ans avant l’arrivée au pouvoir du PQ, le sentiment souverainiste est à son apogée. Et Québec vient tout juste de décréter le français langue officielle. Tout ça donne lieu à un spectacle mythique.

Voilà la Vieille Capitale lancée sur une formidable ouverture aux autres cultures. Un tour du monde en 11 jours.

Pays participants : Cameroun, Burundi, Belgique, Dahomey, Côte d'Ivoire, Canada, Haïti, Gabon, France, Luxembourg, Liban, Haute Volta (maintenant Burkina Faso), l'Île Maurice, Mali, Madagascar, Rwanda, Niger, Monaco, Togo, Tchad, Sénégal, République du Vietnam, République Centrafricaine, Tunisie, Québec (gouvernement participant) et Laos (état associé).

Pour vous replonger dans cette riche époque musicale, visitez notre page consacrée à l'exposition Le Québec de Charlebois à Arcade fire, présentée au Musée McCord.