Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Dans la chaleur de la nuit

Par
Stanley Péan

C’est autour de deux superbes relectures du standard Summer night de Harry Warren et d'Al Dubin, l’une par la chanteuse Laura Crema, l’autre par les sœurs Christine et Ingrid Jensen, je vous ai concocté pour aujourd’hui une émission célébrant avec sensualité le vertige et la magie de nos soirées estivales. Vous aurez aussi le plaisir d’y entendre Ray Charles interpréter l’inoubliable thème du film In the heat of the night, drame policier de Norman Jewison avec Sidney Poitier et Rod Steiger.

Et puis, un brin nostalgique de ces quelques jours passés sur les routes de Gascogne lors de mes vacances merveilleuses de l’été dernier, je vous proposerai demain une émission aux allures d’invitation au voyage entre vallées et montagnes, avec notamment les saxophonistes Javon Jackson et Stanley Turrentine, les chanteuses Nnenna Freelon et Cassandra Wilson, le guitariste Grant Green et bien d’autres.

Mercredi, en réponse à l’appel de la vague, de la mer qui me travaille ces jours-ci, je vous présenterai enfin l’émission axée sur la musique de Brian Wilson et de ses confrères de la formation culte californienne The Beach Boys. Non seulement je vous proposerai des versions jazz de quelques-unes des plus belles chansons de Wilson, mais vous pourrez aussi entendre des extraits de son disque en hommage à George Gershwin.

Jeudi, ainsi que le veut la règle, nous nous intéresserons à l’actualité du jazz. Comme toutes les semaines, nous alternerons entre mes suggestions de sorties jazz et des extraits de récents disques qui m’ont enthousiasmé, notamment celui du retour de Sergio Mendes (Magic, Okeh), mais aussi les nouveaux opus de Louis Hayes (Return of the jazz communicators, Smoke sessions) et de Stéphane Kerecki (Nouvelle vague, Outnote).

Enfin, vendredi, nous cosignerons vous et moi le choix musical puisque j’ai déjà commencé à compiler vos suggestions d’airs de jazz adaptés à l’apéro musical et que je continue d’échafauder la dernière émission de la semaine à partir de vos demandes spéciales. Alors, ne vous gênez surtout pas…