Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Nuits d'Afrique 2014 : Tiken Jah dans nos murs

Par
Ralph Boncy

C’est le 8 juillet que Montréal inaugure son 28e Festival international Nuits d’Afrique avec le premier concert de Banda Kakana, en provenance du Mozambique. Spécialement dédiée à Nelson  Mandela, la programmation de cette année est vraiment une des plus riches jamais offertes par l’équipe du boulevard Saint-Laurent. Elle est largement en vedette dans notre nouvelle webradio FINA 2014 avec, bien sûr, quelques classiques signés des porte-parole des années précédentes : comme Youssou N’Dour (Sénégal), Manu Dibango (Cameroun), Salif Keita (Mali) et Angélique Kidjo (Bénin).

Quant à Tiken Jah Fakoly, la star ivoirienne, fier parrain de cette manifestation pour cette année, il a répondu généreusement aux questions de Philippe Fehmiu au micro d’ICI Musique avant sa prestation à L’Olympia, mercredi soir.


Réécoutez cette entrevue où le chanteur décidément très engagé socialement et politiquement parle de la nécessaire unité africaine, de sa réconciliation avec Alpha Blondy et de l’opération « un concert, une école » qui vise tout un continent. Il détaille aussi l’intégration dans son reggae des instruments traditionnels de l’alma mater et lève le voile sur plusieurs de ses chansons lourdes de sens comme Dakoro ou l’émouvante Tata, dédiée à la mère de sa fille, qu’il implore dans une complainte en apprenant sa mort précoce…