Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Juillet aux Soirées classiques

Par
Mario F. Paquet

Mardi 1er juillet.  Place aux jeunes musiciens de tout le Canada : l’Orchestre des jeunes du Canada – édition 2013, sous la direction d’Alain Trudel.

Au programme, Four sea interludes de Benjamin Britten, le concerto pour violon, opus 47, de Jean Sibelius, avec le jeune violoniste Blake Pouliot, Isomorphia du compositeur James O’Callaghan, et La mer, de Claude Debussy.

Alain Trudel guide l’écoute de ce concert enregistré en août dernier à Vancouver.

Mercredi 2 juillet. Aux rythmes de l’Amérique latine avec le guitariste uruguayen Alvaro Pierri. Au programme, des œuvres de plusieurs compositeurs : Ponce, Pierri, Gismonti, Barrios Brouwer, Piazzola, Ginastera. Concert enregistré le 2 février 2013, à la salle de concert Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal. Coproduction Fondation Arte Musica et Les Grands Événements de Guitare.

Jeudi 4 juillet. La résidence officielle du Philharmonique de Berlin a été inaugurée il y a 50 ans, lors de la saison 1963-1964. La Philharmonie de Berlin, de conception novatrice, est l’une des plus célèbres salles de concert du monde. De plus, il y a 50 ans, Daniel Barenboim faisait ses débuts avec la célèbre phalange allemande.

En cette année du 450e anniversaire de William Shakespeare, Daniel Barenboim dirige deux œuvres inspirées de ses pièces : d’Otto Nicolai : l’ouverture de l’opéra-comique Les joyeuses commères de Windsor, et de Sir Edward Elgar, Falstaff. Pour compléter ce programme, la majestueuse Cinquième symphonie opus 64 de Tchaikovsky. Concert enregistré le 1er mai dernier.

Lundi 7 juillet :  Pianoforte et vents. Le pianofortiste Ronald Brautigam était l’invité du Festival de Lanaudière, l’été dernier dans un magnifique concert. En première partie : les sonates op.13 Pathétique et op.22 de Beethoven, ainsi que la sonate en mi bémol majeur Hob. XVI/52, de Haydn. En deuxième partie, l’ensemble Pentaèdre qui se joint à Brautigam pour interpréter le Quintette pour piano et instruments à vent en mi bémol majeur, K. 452 de Mozart.

Mardi 8 juillet. Voyage à Venise grâce à l’ensemble Il Pomo d’oro. Voyage à Venise par ses mélodies populaires et aussi par son plus célèbre compositeur Antonio Vivaldi. Concert enregistré au Festival de Schwetzingen, en mai dernier.

Mercredi 9 juillet. Bijoux cachés révélés par Musica Camerata. L’ensemble fondé par la pianiste Berta Rosenohl et le violoniste Luis Grinhauz nous propose de découvrir deux quintettes : du hongrois Ernö von Dohnanyi, le Quintette pour piano et cordes en do mineur, op.1 et, du tchèque Vítězslav Novák, le Quintette avec piano en do mineur, op.12.

Jeudi 10 juillet. Sir Neville Marriner a 90 ans. Toujours très actif, le voici avec l’orchestre qu’il a fondé en 1959 : l’Academy of St Martin-in-the-Fields. Soirée entièrement consacrée à Félix Mendelssohn : Ouverture de Ruy Blas, op. 95, Concerto pour violon en mi mineur, op.64 avec le violoniste Boris Brovtsyn et de larges extraits du Songe d’une nuit d’été, des opus 21 et 61 avec la soprano Irina Iordachescu.

Concert enregistré le 21 septembre 2013 à l’Athénée roumain de Bucarest dans le cadre du Festival international George Enesco en Roumanie.

Lundi 14 juillet. C’est aujourd’hui la fête nationale de nos amis les Français. L'année 2014 est aussi celle des 80 ans de l’Orchestre national de France.

Sous la direction de Riccardo Muti, l’ONF interprète l’ouverture de Guillaume Tell, de Rossini, la Symphonie en do mineur, opus 43, dite Le divin poème, d’Alexandre Scriabine ainsi que le Poème de l’amour et de la mer d’Ernest Chausson avec la soprano Bernarda Fink. Concert enregistré le 13 mars 2014 au Théâtre des Champs-Élysées à Paris en France.            

Mardi 15 juillet. Le pianiste Rafal Blechacz est le gagnant du prestigieux prix Gilmor Artist offert tous les quatre ans. Au programme, la Partita en la mineur BWV 827, de Jean-Sébastien Bach, la Sonate op.10 n° 3, de Beethoven, et plusieurs pièces de Frédéric Chopin.

Concert enregistré au Festival de musique de Rheingau, en Allemagne.

Mercredi 16 juillet. Concert à l’île d’Orléans : des musiciens des Violons du Roy ont formé un sextuor pour interpréter le Divertimento echo, de Joseph Haydn, le Sextuor op. 85, de Richard Strauss, et Souvenir de Florence, op. 70, de Tchaïkovski.

Concert enregistré le 26 juin 2014, lors du Festival Musique de chambre à Sainte-Pétronille à l’église de Sainte-Pétronille.

Jeudi 17 juillet .Jérome Ducharme et Forestare : programme éclectique du guitariste Jérome Ducharme et des 12 guitaristes de Forestare à Fernando Sor, en passant par Manuel Ponce, Maxime McKinley, Roland Dyens, Olivier Bensa et Raphaël Reed. Musique et écologie.

Concert enregistré le 22 février 2014, à la salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal.

Lundi 21 juillet. Souvenir de la saison 2012 : soirée électronique avec l’Orchestre symphonique de Montréal sous la direction de Kent Nagano. Compositeur invité : DJ Champion au support électronique.

Au programme : Bondye konn bay men li pa kon separe, de Champion et Maxime Mckinley, qui va être créé ce soir-là. Et, de façon plus classique, la Symphonie militaire de Haydn, et le Concerto pour piano n° 5 en mi bémol majeur, op.73, L'empereur  de Beethoven, avec le pianiste Yefim Bronfman.

Concert enregistré le 15 novembre 2012 à la  Maison symphonique de Montréal.

Mardi 22 juillet. Voyage en Méditerranée, d’hier à aujourd’hui. Christina Pluhar et son ensemble L’Arpeggiata revisitent des oeuvres italiennes classiques et populaires.

Concert enregistré le 22 juin 2013, au Kursaal Building, Bad Ems, en Allemagne.

Mercredi 23 juillet. Le chef d’orchestre tchèque Rafael Kubelík aurait eu 100 ans cette année! Né tout juste avant le début de la guerre 14-18. Après son exil de la Tchécoslovaquie, il occupe des postes stratégiques en Europe, notamment à Munich, où des rapports idylliques l'attachent pendant un quart de siècle à l'Orchestre symphonique de la radio bavaroise. Sans jamais se départir, en répétition comme en concert, d'une chaleur et d'une affabilité proverbiales, il obtient des pupitres de cordes des sonorités ardentes, moelleuses, mordorées. Deux exemples à l’appui, le Premier concerto de Brahms, avec le légendaire pianiste Claudio Arrau dans un enregistrement de 1964 et la Première symphonie de Mahler, enregistrée en 1979. En prime, des extraits d’une sonate pour piano composée par Kubelík.

Jeudi 24 juillet. Concert gala du Festival d’hiver de musique de chambre de Vancouver. Le violoncelliste Ariel Barnes et la pianiste Jennifer Lim interprètent la Sonate en ré mineur, op.40, de Chostakovich. Se joint à eux le violoniste Nicholas Wright pour interpréter le Trio avec piano op.49 de Mendelssohn.

Lundi 28 juillet.  Pleins feux sur le Nouveau Quatuor Orford et Marc-André Hamelin.

Soirée de musique de chambre aux accents variés. Tout d’abord le Quatuor à cordes en ré mineur, de Mozart. Puis une création, Journal, de Tim Brady, compositeur de l’année à Orford. Pour terminer, le magnifiqueQuintette en mi bémol majeur opus 44, de Robert Schumann avec le pianiste Marc-André Hamelin. Concert enregistré au Festival Orford, le 12 juillet 2014.

Mardi 29 juillet. Avec l’Orchestre symphonique de Winnipeg, sous la direction de son directeur musical, Alexander Mickelthwate, James Ehnes interprète le Concerto pour violon, d’Aram Khachaturian. Aussi au programme la Symphonie n° 1 en do mineur, op.68, de Johannes Brahms. Concert enregistré au Centennial Concert Hall de Winnipeg, le 4 octobre 2013.

Mercredi 30 juillet. Cap sur le Nouveau Monde, puis retour aux sources… Le Hilliard Ensembleet l’Orchestre de chambre de Zurich nous proposent un voyage culturel insolite avec leur programme Aleluya México! Au 16e siècle, en Amérique espagnole, alors que le zèle des missionnaires était au plus fort, de superbes lieux de culte avaient été érigés et de nombreuses œuvres musicales avaient également vu le jour. Aux techniques de compositions européennes se mêlait l’influence latino-américaine. Une des sources les plus intéressantes de cette musique a été retrouvée dans la cathédrale d’Oaxaca : le compositeur Gaspar Fernandes, un Portugais émigré au Mexique, avait métissé dans ses œuvres rythmes archaïques et musique baroque, villancicos et structures polyphoniques sur des textes espagnols traduits en aztèque et en pseudo-africain. Concert enregistré au Festival de Rheingau en Allemagne.

Jeudi 31 juillet. La pianiste Beatrice Rana, gagnante du Premier Prix du Concours musical international de Montréal en 2011, a donné un récital au Festival international Chopin, en Pologne. Au programme : la Partita en si bémol majeur BWV 825 de Bach, les Préludes op. 28 de Frédéric Chopin et les Etudes symphoniques, op.13, de Robert Schumann. Du grand piano!