Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Semaine du 30 juin : Alvaro Pierri, l'ONJC, et le Philmarmonique de Berlin dirigé par Barenboim

Par
Mario F. Paquet

Lundi 30 juin : une soirée romantique au Festival de musique de chambre de Montréal 

Le 19Festival de musique de chambre de Montréal s'est tenu du 8 au 31 mai dernier. Le violoncelliste Denis Brott, fondateur et directeur artistique de l'événement, avait programmé cette année près d'une vingtaine de concerts. Il s'est lui-même joint aux musiciens à quelques reprises pendant le festival, entre autres, lors d'une fort belle soirée romantique enregistrée par ICI Musique le 28 mai à l'église Saint de Georges de Montréal. Il y était entouré du violoniste Martin Beaver, de l'altiste Barry Shiffman et du pianiste Jon Kimura Parker. 

Programme

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) Duo pour violon et alto n° 1 en sol majeur, K. 423                                                                    

Ernő Dohnányi (1877-1960)  Sérénade en do majeur pour trio à cordes, opus 10

Robert Schumann (1810-1856)   Quatuor pour piano en mi bémol majeur, opus 4

 


Mardi 1er juillet :  l’Orchestre National des jeunes du Canada 

Près de 40 % de tous les musiciens professionnels oeuvrant au sein des différents orchestres canadiens ont eu l'occasion de suivre la formation estivale de l'Orchestre national de jeunes du Canada. Cette formation intensive de haut niveau est couronnée par une tournée pan-canadienne ainsi que par la réalisation d'un disque. Celui de la session 2013 de l'ONJC était consacré à la monumentale Neuvième symphonie de Mahler. Il s'agit d'ailleurs du tout premier enregistrement canadien de cette oeuvre.

Alain Trudel a dirigé ces dernières saisons les sessions de travail et les concerts de la tournée de l'ONJC. Il sera mon invité et nous présentera ce concert enregistré le 11 août 2013 au Chan Centre for the Performing Arts à Vancouver.

Au programme : Quatre interludes marins (extraits de l'opéra Peter Grimes) de Benjamin Britten, le Concerto pour violon, opus 47, de Jean Sibelius, avec le jeune violoniste Blake Pouliot, Isomorphia, du compositeur en résidence James O’Callaghan, et La mer, de Claude Debussy.

La session 2014 de l'ONJC est sous la direction du chef français Emmanuel Villaume. En cliquant ICIvous accéderez aux détails de la prochaine tournée canadienne de l'orchestre.


Mercredi 2 juillet : musique latino-américaine pour guitare avec Alvaro Pierri et 300e anniversaire de la naissance de Gluck

Québécois d'origine urugayenne, Alvaro Pierri demeure, à 62 ans, une figure emblématique du monde de la guitare. Chacun de ses récitals constitue une expérience inoubliable!

Au programme : œuvres de Ponce, de Gismonti, de Barrios, de Brouwer, de Piazzola et de Ginastera.

Ce concert a été enregistré le 2 février 2013 par ICI Musique à la salle Bourgie à Montréal. Coproduction de la Fondation Arte Musica et des Grands événements de guitare de Montréal.

En complément, nous soullignerons le 300e anniversaire de la naissance de Christoph Willibald Gluck, né le 2 juillet 1714. Ce compositeur a été un grand réformateur de l'opéra. Il en a proposé une nouvelle conception en accentuant la symbiose entre le texte et la musique, et en visant la plus grande continuité possible de l'action dramatique. Lorsqu'il meurt, en 1787, c'est Mozart qui lui succède à Vienne dans la fonction de musicien de la Chambre impériale. Trois ans auparavant, ce dernier lui avait rendu hommage en composant ses Variations K 455, sur l'air « Les hommes pieusement » tiré de son opéra Les pèlerins de La Mecque.


Jeudi 4 juillet : Daniel Barenboim dirige la Cinquième de Tchaikovski avec le Philharmonique de Berlin

Daniel Barenboim a donné son premier concert comme soliste avec le Philharmonique de Berlin le 12 juin 1964. Il avait à l'époque tout juste 21 ans et avait interprété le Premier concerto de Bartok. Quelques mois auparavant, le 15 octobre 1963, l'orchestre avait inauguré sa nouvelle salle conçue par l'architecte Hans Scharoun (1893-1972). Si la physionomie extérieure du bâtiment, semblable à un chapiteau doré, est impressionnante, la véritable révolution est à l'intérieur. Scharoun y a placé l'orchestre au milieu même du public, créant ainsi un rapport de proximité avec les musiciens et la musique. À tous ces éléments, s'ajoute un autre chef-d'oeuvre, acoustique, celui-là. Unanimement, chefs et musiciens font l'éloge de cette salle qui demeure l'une des meilleures du monde. 

Au programme

Otto Nicolai (1810-1949) OuvertureLes joyeuses commères de Windsor, Edward Elgar (1857-1934) Falstaff, étude symphonique en do mineur, opus 68, Tchaïkovski (1840-1893) Symphonie n° 5 in mi mineur, opus 64.

Concert enregistré le 1er mai 2014, à Berlin, dans la grande salle de la Philharmonie.