Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Jordi Savall : une fête pour les sens dans les Balkans

Par
Frédéric Cardin

Pari réussi grâce au nouvel opus du gambiste, Bal-Kan – Miel et sang : les cycles de la vie, album triple en forme de livre copieusement illustré.

Sur la route des Balkans

Ce document, car il ne s’agit pas d’un simple enregistrement musical, est absolument remarquable. Trois disques, impeccablement captés par les techniciens de l’étiquette Alia Vox, nous font traverser le temps et un espace où le leitmotiv demeure constamment la diversité des peuples et des expressions culturelles qui ont habité, et habitent toujours, la région des Balkans, située en Europe du sud-est. Une diversité riche d’enseignements et loin des clichés sur la « poudrière » historique qui a été la source de la Première guerre mondiale, déclenchée à Sarajevo il y 100 ans, presque jour pour jour.

La richesse de la diversité

La Grèce, la Turquie, la Roumanie, la Serbie, la Hongrie s’expriment à travers leurs riches cultures nationales, elles-mêmes teintées d’échos aussi variés que ceux des Tziganes, des Arabes, des Juifs séfarades et des autres communautés minoritaires qui s’y sont épanouis. La musique est superbe, solidement ancrée dans les racines ancestrales de la région.

Un objet d’art au service de la musique

Mais il y a plus. Jordi Savall a décidé de mettre le paquet : les trois disques sont insérés dans un livre de 600 pages, abondamment illustré et rédigé en 12 langues, dans lequel le contexte historique de la musique, mais aussi celui des peuples de la région, est intelligemment mis en valeur. Tous les textes des pièces chantées sont inclus et traduits. C’est complètement fou, ce qu’on y apprend.

Les tablettes vont devoir travailler fort pour nous donner ce genre d’émotions.

Frédéric Cardin