Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Journée nationale des Autochtones

Par
Ralph Boncy

Le 21 juin, c’est la fête des Premières Nations. Cette date symbolique du solstice d’été célébrée traditionnellement par plusieurs peuples autochtones est devenue, depuis 1996, une vraie fête nationale.

Pour l’occasion, nous vous offrons une toute nouvelle webradio sous le titre d’Autochtone, qui rassemble une formidable brochette d’artistes d’un océan à l’autre. D’origine innue, mohawk, crie, abénaquise ou algonquine, ces musiciens et poètes ont tous en commun un trait sanguin et un combat identitaire qu’ils mènent inlassablement par refus de s’éteindre, ou tout simplement, de garder le silence .

Le mystère du chant de gorge

Parmi les piliers de cette lutte, citons en exemple l’impressionnante Tanya Tagak, chanteuse inuite et spécialiste du chant guttural. Née au Nunavut, elle a passé son adolescence à Yellowknife avant de faire son collège en art et design en Nouvelle-Écosse. Tantôt douce, tantôt guerrière, elle est remontée sur scène cet hiver pour défendre avec fierté son troisième album, Animism, qui fait suite à l’excellent Auk (mot qui signifie « sang »).

Classée patrimoine vivant immatériel par l’UNESCO , cette pratique – ou plutôt, cet art – singulière ne doit pas non plus marginaliser les musiciens des Premières Nations. Notre webradio fait largement la preuve de leur présence dans les courants majeurs comme le rock, le rap, le folk et même la chanson francophone.

Mais il reste une quantité innombrable de talents à révéler. À preuve, la vitrine Musique nomade, qui a vu le jour en 2011 et dont le bureau est à Montréal. En visitant le site musiquenomade.com, on peut découvrir, écouter et rencontrer plus de 120 musiciens autochtones émergents.