Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Le riche gibier musical de Pandaléon

Par
Tony Tremblay

Enregistré à La Piaule, le studio du groupe (une écurie désaffectée transformée en cabane rustique), sur une période d’environ une semaine, réalisé par Philippe Brault (Pierre Lapointe, Hôtel Morphée, Salomé Leclerc), À chacun son gibier est un disque qui trace sa piste lentement mais sûrement au fil des écoutes. Complexe, mais facile d’approche, élaboré à partir d’échantillons et d’enregistrements issus de la campagne environnante au studio, le son de Pandaléon se situe entre Karkwa et Monogrenade, avec parfois des moments qui peuvent rappeler Harmonium.

Néanmoins, malgré des influences qui semblent évidentes de prime abord, le trio composé de Marc-André Labelle (guitares et amplis), Frédéric Levac (claviers, machines, voix), et Philippe Levac (batterie et percussions) a su mettre en scène des musiques qui se démarquent, et qui savent accrocher l’auditeur à la recherche de textes élaborés et imagés, de musiques aux arrangements simples, mais aux effets dramatiques très réussis.

Le trio a su de belle façon bien mettre beaucoup de viande autour de l’os avec À chacun son gibier. Surprenant et fort talentueux, Pandaléon est une magnifique découverte.

Pandaléon – À chacun son gibier (Audiogram, 2014) a été lancé le 20 mai 2014.