Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

L’étonnant retour de B.A.R.F.

Par
Alexandre Courteau

Son nom est intense… comme le reste

B.A.R.F a toujours été à l’image de son nom : extrême. Avec des titres courts et percutants comme Wo wo tabarnaque et Le petit poisson, le groupe de Montréal a marqué la belle époque de ce que nous appelions la musique alternative. Ils ont été dans les premiers à faire quelque chose d’aussi intense en français. Toute une tranche de la population, qui ne se reconnaissait pas dans la pop de l’ère pré Internet, s’est fortement identifiée à la musique de B.A.R.F., qui a vendu plus de 40 000 albums et qui a donné plus de 500 concerts de 1986 à 1999.

Bête indomptable

B.A.R.F est toujours mené par le chanteur Marc Vaillancourt, dont la voix n’a pas changé. Ce dernier est encore habité par cette rage qui semble intarissable. Le seul autre membre original du groupe est le guitariste Denis Lepage. Ils sont rejoints par Carlos Araya à la batterie (Anonymus) et Dominique Lapointe à la basse. Malgré tout, B.A.R.F. reste B.A.R.F., avec des textes toujours aussi crus et des musiques aussi agressives.

B.A.R.F – Brûle, consume, torture – Indica (sorti le 13 mai).

Whisky

Chanson

Audio
Brule, consume, torture

Chanson

Audio
Crever d'soif

Chanson

Audio

Quelle résonnance aura l’album maintenant que nous sommes en 2014? Regardez en cliquant plus bas un clip réalisé dans les coulisses avec B.A.R.F.