Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Ariel: fauve en liberté

Par
Tony Tremblay

L’ambiguïté d’Ariel se retrouve certainement dans les textes, toujours impressionnistes, traitant nébuleusement de folie, de sexe tordu, d’obsessions morbides, de désir sombre, avec des mots qui sonnent, au service des musiques. L’ambiguïté d’Ariel se retrouve aussi dans ses mélodies, ses riffs rock dévastateurs. Ça arrache tout, ça se place dans une position somme toute radicale, mais c’est produit avec beaucoup de propreté. Ici, on a manifestement envie de plaire aux radios, avec un son et des propos qui fessent peut-être un peu trop pour nos frileuses ondes québécoises. Pas grave.

Car Ariel est un groupe mûr pour la grande scène, le grand public. Fauve est un album qui démontre encore clairement que le talent de ces musiciens et de leur leader est un talent rare. Avec un son situé quelque part entre Higelin, Marilyn Manson, Queen, Nine Inch Nails, Bowie, MC5 et tant d’autres, il y a longtemps qu’un groupe rock québécois n’a été aussi solide qu’Ariel. Il faut prendre le temps de s’arrêter à ces compositions qui ne sont pas rock en frimant, ni pop en racolant. Le tout est assez complexe pour commander le respect, et ces hymnes sombres un brin tordus font bel et bien leur chemin dans nos oreilles.

Lâchez les fauves d’Ariel hors de leur cage : des morsures d’excellent rock vous attendent. Fauve ne vous laissera pas indemne.

Ariel – Fauve (ARIEL Musique / Ambiances ambiguës, 2014) a été lancé le 18 février 2014.

 

Tony Tremblay