Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Thee Silver Mt. Zion Memorial Orchestra : entre colère, amour et lumière

Par
Tony Tremblay

Leur septième album, Fuck off get free we pour light on everything, ne fait pas exception et vous jettera littéralement en bas de votre chaise par son authenticité percutante et sa rugosité lumineuse. La formation, maintenant stabilisée en quintette,  nous offre probablement ici son disque le plus achevé à ce jour, le plus vocal aussi.

D’entrée de jeu, le morceau Fuck off get free (For the island of Montreal) donne le ton : les chansons de ce disque seront autant des hymnes guerriers chantés en chœur que des appels à la lumière, à la douceur. Véritable cocktail Molotov musical lancé avec hargne et amour pour enflammer tous ceux qui ne font pas partie du 1%, ce nouveau disque de Silver Mt. Zion est un superbe et envoûtant appel à une révolte humaine contre la bêtise et la violence.

Avec une certaine forme de majesté et également avec colère, Silver Mt. Zion est l’une de ces rares formations qui arrivent à nous remuer à ce point. Ici, on va plus loin que l’album précédent (Kollaps tradixionales, 2010) en ajoutant des pointes presque pop, et le résultat, sans aller jusqu’à dire que nous avons affaire à un chef d’œuvre, est magnifique, lumineux et explosif. On en redemande.

Thee Silver Mt. Zion Memorial Orchestra – Fuck off get free we pour light on everything (Constellation, 2014) est paru le 21 janvier 2014.