Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Un grand concert Richard Strauss avec l'Orchestre symphonique national du Danemark

Par
Mario F. Paquet

C'est un livre d'images ; c'est même de la cinématographie. Mais il faut dire que l'homme qui construisit une pareille oeuvre avec une telle continuité dans l'effort est bien près d'avoir du génie.

Claude Debussy en 1903, suite à la création française d'« Une vie de héros »

Debussy a vu juste. C'est l'histoire du cinéma qui lui donnera raison et viendra confirmer son jugemement. En 1968, Stanley Kubrick donnera une force encore plus grande à son film 2001 : L'Odyssée de l'espace en s'appuyant sur la musique du poème symphonique Ainsi parlait Zarathoustra de Strauss. Pour en connaître davantage sur ce compositeur, je vous invite à consulter le dossier spécial que nous lui consacrons en cliquant ICI.

Ce concert, enregistré le 25 avril dernier à la Maison de la radio danoise de Copenhague, est sous la direction du chef invité François-Xavier Roth, un spécialiste de la musique de Richard Strauss dont il a enregistré l'intégrale des poèmes symphoniques avec l'Orchestre de la SWR Baden-Baden et Freiburg. (2 volumes sous étiquette Haenssler classics.)

Au programme : les poèmes symphoniques Macbeth op. 23 et Ainsi parlait Zarathoustra  op. 30 (d’après Friedrich Nietzsche), et la pièce pour piano et orchestre Burlesque en ré mineur avec le pianiste Kirill Gerstein. Ce dernier a lancé le 10 juin son tout dernier disque intitulé Imaginary Pictures sous étiquette Myrios Classics. On y retrouve les Tableaux d'une exposition, ce fameux recueil de dix pièces pour piano qui ont fait la gloire de Moussorgski ainsi que le Carnaval op. 9 de Schumann.

Depuis 10 ans, ce pianiste se produit régulièrement sur nos scènes québécoises et canadiennes. On a pu l'entendre en 2005 à Québec avec l'OSQ, à Montréal au Ladies Morning Musical Club en 2007 avec le violoncelliste Steven Isserlis ainsi qu' à l'OCNA à Ottawa en 2009. En 2011, au Festival de Lanaudière, il était soliste avec l'Orchestre de Philadelphie sous la direction de Charles Dutoit et enfin, à l'OSM à l'automne 2012, il a joué sous la direction de Jacques Lacombe. 

L'Orchestre symphonique national du Danemark que nous entendrons compte parmi les formations symphoniques les plus prestigieuses de Scandinavie. L'Orchestre est en deuil de son chef principal, l'espagnol Rafael Frühbeck de Burgos décédé ce 11 juin à l'âge de 80 ans. Rappelons qu'il avait été directeur musical de l'Orchestre symphonique de Montréal pour la saison 1975-76, avant l'arrivée de Charles Dutoit. C'est sous sa gouverne que l'OSM avait donné son tout premier concert au Carnegie Hall de New-York. Son dernier passage à l'OSM date de mai 2012.