Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Le bro-country, ou le country bling-bling américain 

Par
Claudia Beaumont

Le bro-country?

Apparu en 2012, le bro-country s’est en quelque sorte officialisé en 2013, lorsque des journalistes américains ont proposé de le définir, en l’opposant au country traditionnel. Selon Jay Rosen, du New York Magazine, il s’agit d’une forme déviante du country, déjà fortement contaminée par la pop, une musique « faite par et pour des jeunes hommes blancs (et bronzés) aux pectoraux saillants ». Oubliez l’archétype de l’homme fort qui boit sa bière en solitaire, la tête basse, le cœur en peine. Le bro-country célèbre plutôt la jeunesse insouciante, les filles, l’alcool (en grande quantité)… et le pick-up, visiblement considéré comme la plus belle acquisition d’un homme.

Le bro-country tourne en dérision ce qui fait la beauté naturelle du country classique : la simplicité et l’authenticité. Il remplace la pedal steel guitar et les violons par des sonorités synthétiques lourdes et un vocabulaire de jeunes rappeurs. Bref, la philosophie YOLO, marquée par la recherche constante de la jouissance, s’est intégrée au genre country en évacuant, du même coup, la symbolique du héros qui habite le quotidien ordinaire.

Et devinez quel type de country submerge les ondes aux États-Unis en ce moment?

Cruise : le plus grand succès commercial de l’histoire du country

À l’origine des réflexions sur ce sous-genre musical, on retrouve la chanson Cruise, du duo américain Florida Georgia Line. En moins d’un an, ce titre a fait de purs inconnus d’immenses vedettes du country-pop américain. En 2013, ils en font un remix avec le rappeur Nelly. La chanson qui parle de séduction à bord d’un pick-up deviendra le plus grand succès commercial de l’histoire du country américain. Le vidéoclip de la version remixée a été vu près de 35 millions de fois à ce jour.

Vidéo : Florida Georgia Line - Cruise (Remix) avec la participation de Nelly :