Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Un grand jour pour Philippe Sly! 

Par
Françoise Davoine

La première fois que j’ai rencontré Philippe, début 2012, il m’a parlé avec enthousiasme de son admiration pour l’art de José van Dam. C’est à ce moment que l’idée d’organiser une rencontre avec le héros du film Le maître de musique a germé dans ma tête. Avec la complicité de la direction d’ICI Musique et de mes collègues de la RTBF (Belgique), contact a été pris, et José van Dam a généreusement accepté de recevoir mon « filleul Révélation » pour une leçon privée. Écoutez la réaction de Philippe lorsque je lui ai annoncé la nouvelle, après lui avoir donné quelques mystérieux indices :

 


Pas facile de trouver un moment qui convienne à l’horaire de tous! Il aura donc fallu plus de deux ans pour que le projet devienne réalité. C’est à Zurich, en Suisse, que la rencontre a finalement eu lieu cette semaine. Compte rendu de Philippe Sly lui-même :

Mercredi 4 juin, matin


Me voici à Zurich, je suis un peu nerveux, c'est clair! Je suis encore en train de m'adapter au décalage horaire. J'étais à Los Angeles il y a quatre jours. Cette nuit, j'ai dormi seulement six heures, mais je crois que demain, mon énergie sera au maximum, car je suis tellement excité!

Ça fait vraiment longtemps que je rêve de rencontrer José van Dam. Vous savez pourquoi? Parce que sa voix est magnifique et qu’il possède une qualité rare chez les chanteurs : il chante avec sa vraie voix, avec une honnêteté qui nous transperce le cœur. Je suis convaincu que seule la voix à l’état pur, c'est-à-dire non modifiée, peut transmettre le tout de l'expérience humaine.



Mercredi 4 juin, après-midi

Bon, il faut que je travaille encore ce que je vais présenter à José van Dam demain! Je veux relire mes partitions avec soin. Je crois que j’ai trouvé un bon endroit pour le faire, fortifiant (ou calmant?) à l’appui! 


Jeudi 5 juin, au réveil

L’excitation est à son comble! La rencontre a lieu à 15 h, le temps passe trop lentement aujourd’hui!


Jeudi 5 juin, soir (en route pour Berlin)

Voilà, j’ai rencontré mon idole, c'était FANTASTIQUE!
On a exploré ensemble un répertoire varié : les Rückertlieder, de Gustav Mahler, un air de Berlioz et un des airs de Leporello dans Don Giovanni, de Mozart. On a passé presque deux heures ensemble, je n’en reviens pas! On a parlé de technique et il m'a donné plusieurs exercices qui vont m’être très utiles à l’avenir. Honnêtement, c'était du boulot, du bon boulot! Il me semble que tout s’est passé si vite, heureusement que j'ai tout enregistré. Il m’a donné tellement de matière à absorber, j’ai encore tant à apprendre! Que de phrases résonnent encore dans ma tête!

« Il faut prendre son travail au sérieux, mais ne jamais se prendre soi-même au sérieux. »

José van Dam, baryton-basse

Et vous savez le plus beau? Il a dit qu'à l’avenir il aimerait bien me conseiller, c'est super! Je suis le gars le plus chanceux du monde! Merci à tous ceux qui ont rendu cette rencontre possible, pour un jeune artiste comme moi, c’est tellement enrichissant.