Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

SMAM : transcender la peur

Par
Frédéric Cardin

La musique qui fait du bien

La grande particularité de cette musique c’est d’être toujours somptueusement belle tout en étant fort complexe. Je pourrais vous parler de l’art contrapuntique qui s’y épanouit comme un bouquet splendide ou des multiples techniques musicales qui font dialoguer de façon très subtile le texte et la musique (par exemple, le motet Terra tremuit de Palestrina commence avec une valeur longue et soutenue sur Terra (Terre), puis un motif agité apparaît sur tremuit (« a tremblé »). Simple mais efficace. Et cela rend l’écoute de cette pièce tellement plus « allumée », non?). Je pourrais donc vous en parler avec une approche musicologique. Mais je ne le ferai pas.

Je vous dirai simplement que cette musique fait un bien fou. Aux oreilles, à l’esprit et même à l’âme. Tous les textes choisis par les compositeurs (Byrd, Brumel, Lassus, etc.) ont un lien avec la peur, mais celle-ci se trouve transcendée par les accords extrêmement riches de leurs partitions.

 

Catherine Perrin salue le 40e anniversaire du SMAM:

Le SMAM dirigé par Christopher Jackson depuis 40 ans cette année (bon anniversaire!), est devenu une référence dans ce répertoire. Qui plus est, il a été un véritable déclencheur de la passion montréalaise pour la musique ancienne. En effet, la métropole québécoise est aujourd'hui l'un des pôles les plus importants de cette musique en Amérique du Nord, sinon le plus important.

 

Christopher Jackson parle des origines du Studio de musique ancienne de Montréal :

Sur Terra tremuit, j’aimerais ici et là des basses plus présentes, plus « ronronnantes », mais je tatillonne et ce sont des reproches qui peuvent être facilement ignorés. Le fait est que c’est magnifique et que ça prépare bien le terrain pour le concert anniversaire 40 voix pour 40 ans, le 22 mai prochain.

Cadeau bonus : Les soirées classiques d’Espace musique diffuseront ce concert le 10 juin prochain, à 20 h.