Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Edward Simon: Venezuelan suite

Par
Ralph Boncy

Une superbe fresque en quatre tableaux de son pays natal : voilà ce que nous offre amoureusement le pianiste et compositeur Edward Simon avec son Ensemble Venezuela, un singulier nonette qui associe des musiciens des États-Unis et d’Amérique latine.

À l’instar du brillantissime pianiste panaméen Danilo Perez qui s’est établi au Massachusetts mais garde le cœur résolument tourné vers l’Amérique centrale au moment décisif de l’écriture, Edward Simon, qui a émigré de Caracas à Philadelphie à l’à douze ans,  veut que  sa musique  célèbre désormais le folklore méconnu de son pays d’origine.

Perez a fait des disques thématiques comme Panamonk, Motherland,

Panama Suite et récemment Panama 500, oscillant entre le jazz latin et l’écriture orchestrale pour cordes et chœurs. Simon lui, a réalisé de très belles choses avec une touche sentimentale. Ses albums portent des titres éloquents :  Afinidad,  Simplicitas, Fiestas de Agosto et surtout Poesia en trio avec Brian Blade et John Pattitucci.

Les quatre mouvements de cette suite nouvelle évoquent des repères géographiques précis mais ils allient sans arrêt la musique de chambre, le jazz pur et tradition séculaire sud-américaine. Venezuelan Suite est une œuvre ambitieuse et sophistiquée certes, mais magnifique, généreuse, avec un charme parfois suranné. Dans Barinas, qui célèbre la danse nationale du pays, on entend une harpe sud-américaine d’Edmar Castinada ainsi qu’un fascinant solo de cuatro, une guitare locale à quatre cordes que Jorge Glem manipule avec un brio époustouflant

 

Déjà un des disques marquants de 2014?

 

 

Ralph Boncy