Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Cindy Bédard : un vent de fraîcheur de Saint-Tite

Par
Claudia Beaumont

La musique country connaît, depuis quelque temps, un certain regain d’intérêt. Mais qu’en est-il de la relève francophone? Avec sa voix sensuelle et son country en roue libre, la Fille du vent de Cindy Bédard fait surgir de belles promesses. Compte rendu de ce premier album officiel qui vient de paraître chez Audiogram.

Le country sans compromis

Ce disque est celui d’une vraie country girl de Saint-Tite, puisqu’à l’âge de 10 ans, Cindy Bédard chantait sur la scène du populaire Festival western. Oui, on peut dire qu’elle est tombée dans la marmite quand elle était petite!

Dans une langue pas compliquée, mais bien maniée, Fille du vent aborde en toute liberté les principaux thèmes de ce monde de cowboys. Ainsi, elle explore les tourments de l’âme et du cœur (Ça fait trop longtemps, J’vire), les grands espaces et les aléas du quotidien, comme dans J’fais ma luck avec Paul Daraîche, un vibrant hommage à son père camionneur.

Un nouvel album pour Cindy Bédard

Sans chichis pop, la réalisation d’Éloi Painchaud est élégante et se concentre sur l’essentiel : un violon capricieux, un harmonica « traceur d’horizon », des nappes de mandoline et de guitares, et surtout, la voix gracile et groundée de Cindy.

Elle n’a que 27 ans, mais à l’entendre, on dirait qu’elle a plus que cela. Sans doute à cause de la profondeur qui se dégage de son country. Une musique bien enracinée qui vient du ventre; une musique de terre, en fait. Tout le contraire des voix folk en vogue en ce moment.

À découvrir cet été dans un festival country près de chez vous!