Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Se lover avec Vanessa Paradis

Par
Ariane Cipriani

Vanessa Paradis avait souligné ses 25 ans de carrière avec un album de ses plus grands succès en 2009, puis une tournée acoustique. Avant de revenir à du matériel original, elle a tourné quelques films, dont L’arnacœur et Café de Flore. Il faut dire qu’elle s’est toujours accordé le privilège d’alterner ses deux métiers selon ses envies.

Entrevue avec Vanessa Paradis

entrevue

Audio

Avec ce nouvel album, elle trouve une fois de plus écho à sa sensibilité. Elle se love dans des chansons finement choisies qui lui collent à l’oreille et au cœur. La chanson titre dévoile une pop dansante et accrocheuse, mais l’album ratisse large et oscille entre pop, rock, funk, chansons françaises et rythmes latins. Les notes altos gagnées au fil des années participent à la profondeur de certains textes et à la douceur du chant.

Vanessa Paradis ajoute ainsi 20 chansons à son répertoire et plusieurs noms à une liste de collaborateurs déjà enviable. C’est avec Benjamin Biolay qu’elle a décidé de décliner toutes les humeurs de l’amour. Réalisateur attentif, arrangeur minutieux, Biolay signe aussi plusieurs titres, dont La chanson des vieux cons, grave reproche à l’insouciance, et Station Quatre-Septembre, charmante ballade du souvenir. Parmi les autres complices : Mathieu Boogaertz, François Villevieille (Elephant), Carl Barât, Ben Ricour et Mickaël Furnon (Mickey 3D). Des talents réunis et bien accordés qui placent la chanteuse dans un écrin.

Sur scène, Vanessa Paradis a un charisme évident, une élégance bien française et la sensualité d’une Tahitienne. Il paraît qu’on aura l’occasion de l’apprécier ici cet automne. C’est ce qu’elle nous a dit en entrevue, entre autres choses.

 

Ariane Cipriani

 

Photo : Jean-Baptiste Mondino