Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Yves Léveillé : couleurs des bois

Un disque de jazz où l’on entend du hautbois et même un cor anglais? Avec le pianiste et compositeur Yves Léveillé, c’est possible. Son plus récent album, paru sous étiquette Effendi et intitulé Essences des bois, fait la part belle à un ensemble riche de couleurs diverses, héritées d’instruments de la famille des bois. On y rencontre la clarinette, le hautbois, le cor anglais et la flûte, en plus de la tribu jazz habituelle (saxophone, piano, contrebasse et batterie). Commentaires sur un très beau disque.

 La beauté, que la beauté

 Yves Léveillé est un chercheur de beauté. Que ce soit seul au piano, en duo, trio ou autre ensemble, ou que ce soit en tant qu’interprète ou compositeur, ses doigts, son cœur et son esprit travaillent inlassablement à créer de la beauté avec les sons, les notes et les instruments. Essences des bois est de cet acabit. L’écriture est sophistiquée, mais l’effet des divers timbres qui s’entremêlent est résolument organique et naturel, tel un entrelacs complexe de feuilles et de branches qui ne heurte jamais le regard, mais plutôt l’apaise.

Sur la passerelle, pièce extraite de l’album Essences des bois :

Les musiciens qui participent à la naissance de cette très belle vision musicale, en plus d’Yves lui-même au piano, sont tous excellents : Simon Aldrich (clarinettes), François Richard (flûtes), Marjorie Tremblay (hautbois et cor anglais), Adrian Vedady (contrebasse), Alain Bastien (batterie) et Roberto Murray (saxophones).

 Yves Léveillé fera le lancement de l’album au Lion d’Or à Montréal le 26 février et il participera à Jazz en rafale le 20 mars prochain, lors d’un concert à l’Astral avec François Bourassa et Marie-Josée Simard.

 

Crédits photo: Pascal Milette (2010)

Frédéric Cardin