Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Michel Legrand et Natalie Dessay : À la française...

Par
Ariane Cipriani

Michel Legrand aime les chanteuses! De Nana Mouskouri à Ginette Reno en passant par Barbra Streisand et Johanne Blouin, le plus célèbre des compositeurs français a essayé plusieurs registres, d’une décennie à l’autre, créant même un album avec la soprano dramatique afro-américaine Jessye Norman, qui leur avait valu une invitation à Montréal en lumière au tournant du siècle.

L’ironie, c’est que Natalie Dessay,  la soprano légère numéro un en France, la reine de l’Opéra Bastille et de l’Opéra de Paris, n’avait jamais utilisé ce machin-là, habituée qu’elle est à projeter sa voix sans amplification. Mais quel plaisir pour elle de se replonger dans un répertoire qui a bercé son enfance! Peau d’âneLes parapluies de CherbourgLes demoiselles de Rochefort et même quelques textes signés Eddie Marnay ou Nougaro. Pour une Lyonnaise née en 1965, cela fait partie de la génération Legrand, une génération marquée par les mélodies et par une image romantique du cinéma populaire et des comédies musicales.

Hors de sa zone de confort, mais libérée du même coup de son corset de cantatrice, Dessay s’engage aussi dans quatre duos dont l’incontournable Les moulins de mon cœur, avec son créateur, et Duo de Guy et Geneviève avec son mari, Laurent Naouri. Mais, étonnamment, c’est en anglais qu’elle se distingue et semble le plus à l’aise dans Papa can you hear me? et The summer knows (Un été 42).

Sorti cet automne, l’album Entre elle et lui est devenu instantanément disque d’or en France et bénéficie d’une grande tournée qui va ravir, entre autres, les fans du Canada. Vu la virtuosité et le CV des deux têtes d’affiche, voici, en tout cas, la première actualité d’espace.mu que nous pouvons classer simultanément dans les genres Chanson, Jazz et … Classique.