Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

12 jours : comme une envie de prendre la route avec Jordane

L'écoute est terminée

Par Émilie Pelletier Grenier

Il s’est écoulé peu de temps depuis sa participation à La Voix VI, et pourtant, il est long le chemin parcouru par Jordane. Elle fait paraître ces jours-ci un album complet de compositions originales. Avec 12 jours, la jeune femme originaire des Escoumins nous emmène sur la route et nous chante la distance qui sépare les amoureux, qu’elle soit géographique ou physique.

Le style folk aux accents country se prête bien à l’histoire que raconte l’auteure-compositrice-interprète. Dès la première pièce, la chanson-titre, nous avons déjà l’impression d’avoir fait nos bagages et d’être partis vers de nouveaux horizons. Dans ses bagages, Jordane évoque un départ pour Vancouver. J’étais pas prête pour vivre à deux, chante-t-elle avant, présume-t-on, de s’enfuir.

Il faut dire qu’elle a avalé plusieurs kilomètres de bitume lorsqu’elle a sillonné le Canada, en tournée pour son disque précédent, Folk Expressions. Jordane y reprenait des classiques folk (Neil Young, Leonard Cohen, Joni Mitchell, etc.). C’est d'ailleurs sa reprise de Both Sides Now, de Joni Mitchell, qui avait été sa porte d’entrée pour le concours La Voix.

Après être passée par tous les coins du pays, elle a atterri à Saint-Élie-de-Caxton, où elle a posé ses 11 titres. 12 jours y a été enregistré et produit sous le regard de Jeannot Bournival (Fred Pellerin).

La voix claire, pleine et maîtrisée de l’artiste, accompagnée d’une guitare riche, nous mène ensuite dans le périple, le temps d’une dizaine de refrains, au cours desquels elle intime l’auditeur à foncer devant, sans regret.

De l’Ouest canadien à Chicago, en passant par Manhattan, Seattle, La Havane et Saïgon, la clé est dans le contact et le vrombissement du moteur atténué par la musique de Jordane. C’est un peu comme si elle nous demandait :embarques-tu?

Elle lancera 12 jours le 6 février à Québec (Centre d’art La Chapelle), le 9 février à Saint-Élie-de-Caxton (Rond-Coin) et le 13 février à Montréal (Verre Bouteille).

Vous aimerez aussi :

Barokan, de Djely Tapa : le chant de l'électro-blues sahélien

Rodrigo Simoes et son Jazz brésilien : plus que de la bossa

Folkeuses d'ici

Les femmes occupent une place importante sur la scène folk-country d'ici, et en plus, elles le chantent merveilleusement. Chantal Archambault, Lisa LeBlanc, Isabelle Boulay, Laurence Hélie, Annie Blanchard, Mara Tremblay, Laurence Jalbert, Renée Martel, Michèle O: on est gâté!

Cette liste d'écoute aléatoire et gratuite a été préparée avec soin par notre équipe.