Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

collectif9 : l’avenir de la musique classique est ici… et dans Mahler!

L'écoute est terminée

Par
Frédéric Cardin

No Time for Chamber Music, de l’ensemble montréalais collectif9, est un album qui apporte un vent de fraîcheur emballant sur la scène musicale canadienne. On y reprend différents morceaux de l’œuvre de Gustav Mahler de façon originale et surprenante, certes, mais aussi profondément respectueuse. Un mariage parfait qui en fait déjà l’un des albums à mettre sur la liste des bonnes parutions de 2019. La nouvelle année commence bien!

No Time for Chamber Music n’est pas constitué de simples arrangements, mais plutôt de commentaires informés et inspirés sur l’univers musicophilosophique de Gustav Mahler. Attention, il ne s’agit pas ici de « crossover » (ou métissage) commercial, comme ce fut la mode un temps.

Bien que je trouve certains métissages genre Mozart en Égypte ou Vivaldi celtique plutôt sympathiques et même franchement amusants, ce que collectif9 nous offre ici est d’un tout autre acabit, et bien supérieur.

Si vous connaissez et appréciez déjà le type de transformations que le musicien Uri Caine fait subir à plusieurs compositeurs classiques pour l’étiquette Winter & Winter, vous aimerez beaucoup la vision mahlérienne de ce jeune ensemble montréalais, constitué de neuf musiciens, la plupart du Canada, de l'Asie ou de l’Europe et ayant fait de Montréal leur centre créatif après des études à McGill et à l'Université de Montréal.

collectif9 reste plus près du matériau d’origine qu’Uri Caine, mais l’esprit est le même. On frotte, on gratte, on creuse toute la musique d’un compositeur jusqu’à en faire ressortir des éléments et des influences non classiques (folkloriques, populaires, voire jazz ou de tradition non occidentale), mais bel et bien présents et occultés au fil du temps par une tradition interprétative de plus en plus policée.

Mais on va plus loin : on y décèle des lignes de faille émotives insoupçonnées, peut-être même des intentions inavouées du créateur. C’est un véritable travail de recréation que seuls de jeunes musiciens ultratalentueux peuvent accomplir, illuminés par un esprit très 21e siècle et une vivifiante audace, mais surtout allégés du poids d’une très longue tradition par la fraîcheur de leur regard.

Visitez le site de collectif9 pour connaître les dates de leurs prochains concerts au Canada et ailleurs.

Le titre No Time for Chamber Music est à la fois une citation sarcastique extraite de la Sinfonia de Luciano Berio, elle-même inspirée par la musique de Mahler, et un commentaire ironique rappelant le contraste frappant entre la monumentalité orchestrale du matériau mahlérien de base et ces arrangements réalisés pour un ensemble de seulement neuf musiciens.

Ce qui frappe chez collectif9, c’est l’attitude. On le voit sur leurs photos, on le voit quand ils sont sur scène, on l’entend dans leur façon de jouer : ils prennent en main l’avenir de la musique classique en lui donnant une sérieuse cure de jeunesse. C’est ce qui donne une musique classique à la fois jeune et décomplexée, ouverte sur le monde et la modernité, confiante en sa capacité d’inclure le métissage, et résolument respectueuse de ses racines riches et très profondes.

Que cet ensemble existe dans le Montréal de Godspeed You! Black Emperor, d’Arcade Fire, de Leonard Cohen et de Yannick Nézet-Séguin n’a rien de surprenant.

Vous souhaitez être informé de tout ce qui touche la musique classique sur ICI Musique et sur ICIMusique.ca?

Abonnez-vous à notre infolettre classique!