Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Notre album solo : le plaisir collectif du Vent du Nord et De Temps Antan

L'écoute est terminée

Par
Nathan LeLièvre

À l’occasion du Festival Mémoires et Racines, où Le Vent du Nord et De Temps Antan se produiront, ICI Musique remet cet album en ligne pour écoute. Le festival se déroule du 24 au 28 juillet, à Joliette.

De Temps Antan et Le Vent du Nord caressaient le rêve de partager la scène depuis 2008. En 2016, la gérante commune des groupes a matérialisé leur souhait. Au départ, l’union devait être de durée limitée, mais la musique festive de Solo (c’était le nom du spectacle) a tellement enchanté le public que le party a levé! La brève expérience de 2016 s’est donc répétée en 2017, et en 2018. Voilà maintenant que De Temps Antan et Le Vent du Nord ont immortalisé la chose sur Notre album solo.

Pourquoi le concept a-t-il connu un tel succès? Sans doute parce que le fait de doubler les forces a insufflé une énergie quasi électrique aux pièces choisies. On n’entend pas par ici la présence de guitares électriques et d’artifices modernes. On respecte la pureté des traditions musicales. L’énergie électrique naît du fait qu’on nous plonge dans une veillée, en plein milieu du plancher de danse.

D’ailleurs, les huit multi-instrumentistes des deux formations ont enregistré l’album, non pas piste par piste comme ça arrive souvent de nos jours en studio, mais en simultané, histoire de recréer l’ambiance survoltée de la scène, une technique qui profite surtout aux pièces au tempo plus allant. Et plus l’album avance, plus on le sent, cet effet. Rendu à En passant par chez vous / Les soeurs du couvent et Rive-Sud, on est au paroxysme du genre : on retrouve le summum du trad pur, dans toute sa nature organique, rustique et surtout inimitable. Par ailleurs, on salue bien bas le travail de David Boulanger, d’Olivier Demers et d’André Brunet, dont les violons sont particulièrement habiles (Nicolas et Camarades en font foi). L’album finit comme se doit une bonne veillée, soit par Verse, verse, une valse qui nous permet de reprendre notre souffle… et, pourquoi pas, un dernier verre!

La collégialité et la complicité des musiciens s’entendent, et ça crée un sympathique paradoxe. On a l’impression par moments que Le Vent du Nord et De Temps Antan ne forment qu’un seul groupe, et ce, depuis longtemps. D’un autre côté, lorsque violons, accordéons, guitares, mandolines et claviers se répondent, on sent le dialogue entre les deux formations s’exprimer à travers les notes. Ne faire qu’un, tout en conservant son identité propre : le secret d’un bon mariage? Entre ces deux formations, en tout cas, il semblerait que oui!

Le spectacle Solo du Vent du Nord et de Temps Antan sera présenté le 9 août au Guinness Irish Festival en Suisse, ainsi qu’au Carnegie Hall à New York, le 24 janvier 2020.