Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Album en primeur : Après, de Fred Pellerin

L'écoute se termine dans 4 jours

Par
François Marchesseault

Que ce soit dans l’un de ses six spectacles de conte qu’il a présentés depuis 2001, ou en chanson, Fred Pellerin a sculpté de ses mots, au fil des ans, une clé qui mène directement aux plus beaux sentiments humains. Les textes qu’il chante comme les histoires qu’il raconte s’accrochent souvent entre la poitrine et la gorge, réussissant à ramollir le plus inébranlable cœur de pierre. Sur Après, son quatrième album de chansons, il entraîne nos émotions dans des contrés paisibles et tout doucement, à nouveau, il nous renverse.

Après paraîtra le vendredi 16 novembre en magasin et sur toutes les plateformes.

Quatre ans se sont écoulés depuis Plus tard qu’on pense, paru à l’automne 2014. L’aiguille de l’horloge musicale de Fred se déplace lentement, à un rythme qui ressemble à une longue et bénéfique inspiration, hors de ce temps où les écrans illuminent des visages qui regardent vers le bas. Son heure est accordée au temps de Saint-Élie-de-Caxton et à tous ces lieux où l’horizon est encore le plus étincelant des spectacles.

Regardez Fred Pellerin interpréter La chanson du camionneur (version Fred Pellerin), accompagné de Jeannot Bournival, lors du troisième épisode d’En route vers l’ADISQ 2018 :

Prestation : La chanson du camionneur (version Fred Pellerin)

Après, c’est Fred Pellerin dans une sobriété musicale comme jamais on l’a entendu auparavant. Il dépouille de leur orchestration originale et transforme des chansons déjà existantes (Je m’envolerai, de Albert E. Brumsley, traduite par Daniel Lavoie; L’étoile du Nord, de Claude Gauthier et Gilbert Langevin) comme seul lui sait le faire. Sur d’autres titres, il s’approprie des textes d’auteurs (Manu Trudel, David Portelance) qu’il affectionne et met de l’avant depuis Silence, en 2009.

Après, mes trois pièces favorites :

  • La chanson du camionneur (version Fred Pellerin)
  • Il y a
  • Je redeviens le vent

Je redeviens le vent, peut-être l’une des plus merveilleuses pièces du répertoire de Martin Léon (Les atomes, 2010), se défriche un nouveau chemin à travers la sensibilité du trémolo de Fred et la clarinette de Jeannot Bournival. Ce dernier est le complice, l’ami ou peut-être même le frère cosmique caxtonien présent à la réalisation et comme multi-instrumentiste sur chacun des 10 titres d’Après.

Ça prenait l’émotivité de Fred pour mettre en lumière et avec autant de tendresse le texte de la chanson Amène-toi chez nous, pièce phare mainte fois reprise de Jacques Michel. Ces paroles n’auront jamais résonné à l’intérieur de nous avec autant de puissance.

« Parce que c’est la vie qui te mord à chaque jour / Si tu ne peux répondre / Aux coups qu’elle te porte / Amène-toi chez nous, je serai dans ma cour / Je ne sais pas guérir / Je ne sais pas me battre / Mais peut-être qu’à quatre nous trouverons le tour… / Viens ! » - Extrait de la pièce Amène-toi chez nous

Fred est touchant, d’une histoire à l’autre, parce qu’il y a toujours un grand « nous » caché au creux des mots qu’il choisit de chanter. La pièce Il y a, paroles de Mélanie Noël et musique d’Antoine Chevrette, est le plus bel exemple de cette façon qu’il a d’effleurer nos plaies pour que l’on puisse entamer une guérison.

« Il y a ces terres / Que l’on retrouve / Pour s’allonger / Les temps perdus / Il y a ces nuits / Que l’on écourte / Pour rallonger / Les jours heureux / Et puis il y a nous » - Extrait de la pièce Il y a

Il faut être prêt à éponger quelques larmes quand on décide de se laisser porter librement dans l’univers de Fred Pellerin. Le cœur flottant d’une pièce à l’autre, on en vient à comprendre que l’artiste incarne tout ce qu’il y a d’espoir dans ce monde qui en manque cruellement. Après est un autre morceau de l’héritage que nous laisse tout doucement le plus jeune de nos chênes : Fred, comme un arbre droit, fier et tout aussi humble dans les vents tumultueux de notre culture. Ajustez votre montre à l’heure de Saint-Élie-de-Caxton pour ralentir et écouter attentivement. Après… après, il restera toujours des chansons pour se souvenir.


Découvrez d’autres albums offerts pour écoute sur notre site