Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

House of Cards Symphony, de Jeff Beal : traitement royal pour les Underwood

L'écoute est terminée

Par
Frédéric Cardin

Le compositeur Jeff Beal vient de réaliser ce qui est probablement une première dans l’histoire de la musique : écrire une grande symphonie basée sur des thèmes écrits pour une série télévisée, en l’occurrence, ici, la série culte House of Cards. Compte-rendu et entrevue exclusive avec le compositeur à propos de son House of Cards Symphony!

Des extraits d'une entrevue exclusive avec le compositeur Jeff Beal sont accessibles à travers le texte, et l’entrevue complète est offerte plus bas. C'est une plongée fascinante dans les coulisses et l'esprit de cette série exceptionnelle!

Mon entrevue complète avec le compositeur Jeff Beal :

Entrevue avec le compositeur de House of Cards, Jeff Beal

Animation, doublage, montage et réalisation : Frédéric Cardin

1er novembre 2018

Audio

C’est comme écouter une saison de House of Cards, mais avec vos oreilles, et avec 10 fois plus d’ampleur dramatique et de somptuosité sonore.

Les thèmes, les atmosphères si caractéristiques s’y trouvent, développés, bonifiés, augmentés, approfondis. Du groove de la basse aux impros suaves à la trompette (du flugelhorn plutôt, au timbre plus moelleux) en passant par les rythmes martiaux de la batterie, les éléments fondamentaux n’ont pas été oubliés, mais mieux encore, ils côtoient le grand orchestre avec élégance.

La personnalité musicale de Frank Underwood de House of Cards

Animation, doublage, montage et réalisation : Frédéric Cardin

Artiste invité : Jeff Beal, compositeur

Audio

La symphonie est divisée en 10 mouvements (bien plus que les 4 habituels d’une symphonie classique!) qui explorent autant d’aspects, de situations, d’ambiances ou de personnages associés à la série, mais de façon non linéaire.

La personnalité musicale de Claire Underwood, de House of Cards

Animation, doublage, montage et réalisation : Frédéric Cardin

Artiste invité : Jeff Beal, compositeur

Audio

Ce n’est pas de la musique contemporaine profondément renouvelée, mais c’est très bien écrit, et ça s’inscrit dans une tendance actuelle (et franchement intéressante) de musique savante d’inspiration populaire, ouverte à et de plus en plus appréciée par un public moins (ou pas du tout) habitué aux propositions avant-gardistes de ce qu’on appelait autrefois de la « musique contemporaine ». Certains s’en désoleront, mais pour ma part, je ne doute pas que ce genre de musique s’empare d’un espace et d’un type de public que l’avant-garde n’a jamais été en mesure de toucher, de toute façon. Inutile, donc, de jalouser ou de mépriser sa popularité.

Comment écrire la musique de House of Cards : les inspirations de Jeff Beal

Animation, doublage, montage et réalisation : Frédéric Cardin

Artiste invité : Jeff Beal, compositeur

Audio

Cet album a l’avantage supplémentaire de nous faire découvrir une autre facette du compositeur hollywoodien traditionnel : ses compositions pour le concert. On découvre des créations de musique pure, sans lien avec le cinéma. Six Sixteen, pour guitare et orchestre de chambre, Canticle pour cordes et le Concerto pour flûte et orchestre.

Toute la musique, sans exception, possède la qualité d’être accessible, même pour un public profane, tout en étant satisfaisante pour un auditeur plus exigeant, à condition de ne pas être excessivement puriste. J’aime beaucoup le sens de la construction narrative de Jeff Beal. Il a à cœur de nous raconter une histoire, ce qui est essentiel, me direz-vous, pour un compositeur de cinéma, mais cette attitude ne voyage pas toujours bien de la musique de film à la composition pure pour orchestre. Ici, oui. Beal est un compositeur avec une voix personnelle forte et assumée.

L’album House of Cards Symphony propose un voyage dans le « son pictural », un univers suggestif d’émotions et d’atmosphères parfois envoûtantes, parfois déroutantes, parfois caressantes. Tout cela dans un langage tonal que n’importe quel public, même le plus éloigné de la musique dite classique, trouvera familier.

Vous aimerez également

Vous souhaitez être informé de tout ce qui touche la musique classique sur ICI Musique et sur ICIMusique.ca?

Abonnez-vous à notre infolettre classique!