Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Helena Deland : vive, intime et singulière sur Altogether Unaccompanied, Vol. III & IV

L'écoute est terminée

Par
Nathan LeLièvre

Je ne sais pas pour vous, mais il m’arrive fréquemment d’associer la musique aux saisons. Et donc nécessairement avec un sentiment, une émotion. Dans mon imaginaire, Helena Deland, c’est un jour ensoleillé d’automne. Pourquoi? Parce que sur Altogether Unaccompanied Vol. III & IV, elle nous offre une multitude de couleurs vives sur fond lumineux portées par une fraîcheur certaine. Plus mi-octobre que fin novembre.

Après nous avoir mis l’eau à la bouche avec les deux premiers tomes de Altogether Unaccompagnied au printemps dernier — qui comptaient en tout 4 pièces — Helena Deland révèle un autre pan d’elle-même. Si elle a qualifié ceux-ci de « folk pastel », on pourrait décrire les deux plus récents de « synth-pop chromée ». L’album flirte tantôt avec l’acoustique (Two Queries), tantôt avec l’électro (Claudion), toujours en conservant ses allures d’alternatif brillant. Du relief, quoi.

Les textes, quant à eux, sont « un vieil album photo ou une suite de lettres non envoyées », aux dires d’Helena Deland elle-même. Elle nous offre de dépoussiérer avec elle des textes nostalgiques, mélancoliques, qu’on sent très intimes. Elle décrit ces pièces comme « un joyeux mélange de différentes années et de différents contextes ». Le volume III raconte les étapes de relations qui se tissent et se défont, alors que le volume IV exprime le désir d’être près d’autrui, a-t-elle raconté à nos collègues de CBC Music, à qui elle a d’ailleurs offert une prestation de Rise, où sa voix se révèle élégante, vulnérable et précise.

Osera-t-elle un jour en faire autant en français? On se permet de l’espérer. L’amoureuse de littérature a étudié à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), après tout.

En somme, les conventions, très peu pour Helena Deland. Elle est clairement de son temps. Elle ne lance pas d’album d’un seul trait; elle parsème ses chansons dans le temps, par à-coups. Elle souligne ainsi le caractère unique de chacune de ses chansons qui pourtant, réunies, formeraient un tout cohérent. La méthode Deland provoque donc une interrogation : l’époque de l’album est-elle révolue? Difficile de le savoir, mais certains artistes choisissent maintenant de se révéler quelques pièces à la fois, lorsque celles-ci sont prêtes, mûries. Ça permet de combler la soif de nouveauté constante d’une génération de consommateurs qui n’ont peut-être plus la patience d’attendre la prochaine sortie pendant des années, tout en donnant aux artistes davantage d’occasions de faire parler d’eux.

Visiblement, Helena Deland sait faire parler d’elle, et en bien : elle a assuré les premières parties de Superorganism et des Barr Brothers, s’est produite au festival South by Southwest, de même qu’en Irlande et en Europe, en plus de signer avec Luminelle Recordings aux États-Unis. Par ailleurs, rien n’indique que les volumes III et IV sont les ultimes volets d’Altogether Unaccompagnied. On ne dirait pas non aux volumes V et VI…!

Écoutez aussi :

Quoi de neuf en chanson/pop? Tendez l'oreille et découvrez les toutes dernières parutions, celles dont tout le monde parle et que tout le monde veut entendre. Votre dose de nouveautés!

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.

Place aux virtuoses de la pop indépendante de partout au pays et d'ailleurs. Des artistes à la démarche approfondie, qui fignolent leurs textes et leurs arrangements, et dont la signature musicale est unique.

Félix Dyotte, Arcade Fire, Forêt, Peter Peter, Paupière, Valaire, Lydia Képinski, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.