Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Arion : la maturité par un Magnificat

L'écoute est terminée

Par
Frédéric Cardin

L’ensemble Arion interprète le magnifique (!) Magnificat de Bach, et nous offre une jolie cantate de Noël d’un dénommé Kuhnau, sur un nouvel album de la maison Atma. Une valeur sûre et une surprise : des offrandes du temps des Fêtes comme on les aime!

Le Magnificat de Bach est un chef-d’œuvre absolu qui marie de façon magistrale des sentiments contradictoires. D’un côté, le recueillement et l’introspection spirituelle, une certaine gravité même. De l’autre, l’exaltation et la joie resplendissante, et une espèce de communion intellectuelle avec un bonheur transcendant. Et, bien au-delà de toutes ces considérations cérébrales, une beauté musicale qui fait mouche droit au cœur, que vous soyez touché ou non par le sujet religieux qui en est la source d’inspiration.

L’ensemble Arion signe ici un album où il s’affirme comme un orchestre de haut niveau – c’est une grande progression et une nette amélioration par rapport à celui de ses débuts. Les solistes invités, sans être toujours impeccables, sont généralement très bons et offrent des interprétations soignées. Un album de maturité pour l’ensemble montréalais? Peut-être, oui.

Un ajout apprécié à ce programme : une cantate de Noël, Wie schön leuchtet der Morgenstern (Comme brille l’étoile du matin) de Johann Kuhnau, un prédécesseur de Bach comme directeur musical de l’église Saint-Thomas de Leipzig. Une pointure, quoi, mais que nous avons oubliée depuis. Une bien belle découverte.

Un concert pour préparer le terrain

À l’occasion du Festival Bach de Montréal en 2015, Arion et les solistes présents sur l’album, tous dirigés par Alexander Weimann, donnaient ce Magnificat de Bach dans une basilique Notre-Dame archi-comble. Quelques jours plus tard, bien aiguisés et « réchauffés » par ce concert très apprécié, ils se retrouvaient à l’église Saint-Augustin de Mirabel pour enregistrer cette version désormais bien ancrée dans notre discothèque.

Musiciens :

Ensemble Arion

Johanna Winkel, soprano 1

Johannette Zomer, soprano 2

James Laing, contre-ténor

Zachary Wilder, ténor

Matthew Brook, baryton-basse

Alexander Weimann, direction

Vous souhaitez être informé de tout ce qui se passe d'important en musique classique?