Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Hélène Mercier et Cyprien Katsaris : Brahms le gitan

L'écoute est terminée

Par
Frédéric Cardin

Il se passe des choses absolument magiques sur l’album Brahms: 21 Hungarian Dances – 16 Waltzes des pianistes Cyprien Katsaris et Hélène Mercier.

Cyprien Katsaris a déjà dit qu’il a trouvé une âme sœur musicale chez la Québécoise Hélène Mercier, et on ne peut qu’imaginer à quel point c’est vrai en écoutant les fabuleuses danses hongroises jouées à quatre mains (deux musiciens sur un même piano) ici. Du Brahms auquel on a greffé de l’ADN de gitans, comme s’il était né dans une roulotte en perpétuel déplacement plutôt qu’à Hambourg.

Les libertés rythmiques sont excitantes, et impeccablement coordonnées pour ne pas être incohérentes tout en donnant l’impression de procéder d’une sorte d’improvisation télépathiquement liée entre les deux musiciens. Des danses bien plus « hongroises » (gitanes) que celles que l’on entend habituellement.

Et puis il y a aussi les 16 valses, où Katsaris et Mercier changent de vêtements pour revêtir ceux qu’une élégance viennoise très 19e siècle réclamait. Le style est parfaitement maîtrisé, sans pédanterie. Juste le plaisir d’une musique simple et simplement belle.

Je l’ai dit : Katsaris et Mercier sont excellents. Cela dit, un irritant pourrait mettre un bémol intrusif dans cette engageante expérience d’écoute. La prise de son transforme parfois les aigus du clavier en éclats stridents de teinte métallique. Dommage.

À vous de voir si ce détail nuit (ou non) au plaisir immense d’une musicalité aussi emballante.

Vous aimerez également

La webradio Piano

Vous souhaitez être informé de tout ce qui touche la musique classique sur ICI Musique et sur ICIMusique.ca?

Abonnez-vous à notre infolettre classique!