Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Alain Lefèvre et le Concerto de l’asile de Walter Boudreau : emballante folie des grandeurs

L'écoute est terminée

Par
Frédéric Cardin

Le pianiste Alain Lefèvre réalise un coup magistral en proposant le premier enregistrement du Concerto de l’asile, de Walter Boudreau. Sur l’album Aux frontières de nos rêves, il est accompagné de l’Orchestre du Centre national des arts (CNA) d’Ottawa dirigé par Alexander Shelley. Cette sortie fera date dans l’histoire de la musique canadienne.

Le Concerto de l’asile (d’une durée de 45 minutes) est issu de la Valse de l’asile (5 minutes!), que Walter Boudreau avait écrite pour une production de la pièce L’asile de la pureté, de Claude Gauvreau.

Ce concerto relate en quelque sorte le porte-à-faux entre l’univers poétique visionnaire de Gauvreau (le piano) et la société obscurantiste de l'époque, incarnée par l’orchestre.

Walter Boudreau

L’asile de la pureté, de Claude Gauvreau, est un chef-d’œuvre qui conserve aujourd’hui toute sa pertinence, particulièrement en cette année électorale où certains débats opposent des valeurs contradictoires. Le héros est un poète dont l’idéal de pureté est soumis au test du regard et au jugement des autres. Tous ceux qui se prononcent, pour ou contre sa démarche, le font par intérêt individuel, ancrés dans des motivations personnelles.

Le héros est donc soumis à l’étouffant regard du monde extérieur. Il résiste tant bien que mal, il tangue, il se replie, il se révolte. C’est le piano, de toute évidence, qui joue ici ce rôle. Et l’orchestre, celui des jugements et interventions de la foule. En ce sens, il s’agit d’un grand concerto romantique à la Tchaïkovsky, à la Schumann, à la Brahms. L’individu pianistique est seul maître de son destin, mais il doit se battre contre l’univers orchestral pour le réaliser pleinement.

Dès les premières mesures de son Concerto de l’asile, j’ai su que j’étais devant une œuvre magistrale qui marquerait l’histoire de la musique contemporaine.

Alain Lefèvre

Le langage de Boudreau est évidemment moderne, avec ses dissonances et ses textures denses et foisonnantes, mais l’esprit tient tout de même le haut du pavé. Il n’y a rien de froidement expérimental dans cette musique. C’est de l’expression maximaliste, qui bouscule les émotions de l’auditeur comme un film expressionniste sachant à la fois nous en mettre plein la vue et nous stupéfier l’intellect.

Le premier mouvement est une véritable tornade sonore qui emporte tout sur son passage, image de la tornade intérieure du personnage symbolisé par le piano et sa relation conflictuelle avec le monde extérieur. Palpitant.

Le fameux thème de la valse apparaît clairement au deuxième mouvement dans une sorte d’atmosphère de rêve mystérieux tout éveillé. Un moment de magie sonore tripative épatant.

Le troisième et dernier mouvement est monumental; il fait plus de 20 minutes à lui seul. Le thème de la valse revient encore, telle l’évocation de la résilience du héros face à ses tourmenteurs, le point d’ancrage de son irrésistible volonté, quoi, mais dans une sorte de combat final et spectaculaire. Je ne vous dirai pas qui l’emporte.

Le Concerto de l’asile est un grand concerto, grand comme dans chef-d’œuvre, en plus d’être grandiose au plan sonore et d’une difficulté vertigineuse pour le soliste. C’est aussi un voyage bouleversant et profondément saisissant pour l’auditeur. C’est une œuvre résolument « épormyable ». À ne manquer sous aucun prétexte.

Le programme est complété par une impressionnante interprétation du Shéhérazade de Rimski-Korsakov, une symphonie qui ne porte pas son nom et qui est l’une des plus magistrales créations évocatrices d’un univers exotique en musique de tous les temps. Cette musique est un cinéma sonore flamboyant et plus grand que nature, avec des mélodies inoubliables. Je ne m’attendais pas à une sonorité aussi colorée et opulente de l’Orchestre du CNA. Mea culpa, des préjugés m’habitaient.

Vous aimerez également

La webradio Contemporaine

Vous souhaitez être informé de tout ce qui touche la musique classique sur ICI Musique et sur ICIMusique.ca?

Abonnez-vous à notre infolettre classique!