Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Holy Smoke de Kandle: chansons incandescentes

L'écoute est terminée

Par
Tony Tremblay

La poésie cruelle d’une vie brûlée par les deux bouts de la chandelle; les amours déçues et les nuits d’excès; l’âme à fleur de peau d’une femme forte qui assume des chansons puissantes et bouleversantes : sans faux-semblants, Kandle Osborne entre par la grande porte de la maturité musicale. Sans compromis, son album Holy Smoke nous dévoile un gutter rock sulfureux, incandescent et cinématographique ainsi que des chansons pleines d’urgence et diablement séduisantes…

Depuis ses débuts sur la scène musicale montréalaise il y six ou sept ans, Kandle a toujours démontré un talent d'auteure-compositrice-interprète indéniable, mais nous attendions tous un album qui saurait nous remuer, avec davantage de profondeur et de matière. Holy Smoke est cet album.

Que l’on passe du rock éthylique goth-punk avec la chanson Bender, à la ballade sombre Broken Boys, ou encore au blues tragique When My Body Breaks (interprété en duo avec Peter Dreimanis, de July Talk, de sa voix grave qui rappelle Leonard Cohen), Kandle démontre une authenticité et une assurance d’interprète qui réjouit. Sa voix, à la fois fragile et forte (« I’m guilty, I’m a bad girl », chante-t-elle sur The Enemy…), contribue au climat sombre et théâtral de cet album qui pourrait rappeler à certains moments le travail de Nick Cave ou encore du groupe des années 90 Mazzy Star.

Voilà un disque fort réussi, où Kandle a apparemment embrassé la beauté du diable pour nous séduire avec étrangeté et nous entraîner dans son univers aux éclairages tamisés et aux sonorités irrésistibles. Entrez sans hésiter dans cet espace lunaire, plein de découvertes merveilleuses et bouleversantes.

Holy Smoke (Sleepless Records) de Kandle paraîtra le 28 septembre 2018.

Vous aimerez également :

Les poids lourds et les nouveaux venus du rock indépendant d'ici, pour un amalgame des différentes tendances des 15 dernières années. On retrouve avec joie ces icônes qui ont marqué ce qu'on a appelé « la scène émergente de Montréal » autant que les créateurs du rock de demain.

Malajube, Galaxie, Jésuslesfilles, Xavier Caféine, Les incendiaires, Monogrenade, Husky, Chelsea Beat, Chocolat, Chinatown, La descente du coude, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.

Les chansons des artistes en nominations au 40e Gala de l'ADISQ :  Klô Pelgag, Les soeurs Boulay, Émile Bilodeau, Patrice Michaud, Émile Proulx-Cloutier, Isabelle Boulay, Vincent Vallières, ...