Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Christine and the Queens danse avec Chris et joue avec les codes

L'écoute est terminée

Par
Ariane Cipriani

Après un succès aussi fulgurant qu’unanime, Christine and the Queens revient avec un nouveau personnage, Chris et questionne l’identité de genre sur fond de désir libéré et de pop électro à la saveur des années 80.

Un nom plus court mais qui en dit long. Pas un travestissement, plutôt une évolution. Le plaisir de jouer avec les codes de genres. Chris s’éclate avec l’attitude affirmée d’une combattante, le regard frondeur, sans fard et les biceps tonifiés. Les fans seront ravis, carles attentes sont élevées pour le deuxième album de la chanteuse de Nantes de 30 ans, qui a fait la couverture du Time et reçu des éloges de Madonna. Seul Stromae peut se vanter d’avoir eu un succès de pareille envergure.

Comment faire suite à Chaleur humaine, qui a totalisé 1,3 millions de disques vendus? En s’aventurant encore plus loin. Le premier album la présentait, le deuxième l’affirme. Christine revient avec un look plus masculin, cheveux courts, et chansons ultra pop dans les poches. De la pop revendicatrice sur des sonorités de synthétiseurs et des rythmes qui rappellent parfois Michael Jackson. L’auteure-compositrice s’est aussi inspirée de Love on the Beat de Gainsbourg.

Rien n’est binaire chez Héloïse Letissier, sauf ce disque double dans lequel elle propose, pour chaque nouvelle composition une version en français et une autre en anglais. Heureusement qu’elle ne délaisse pas le français, comme beaucoup de ses contemporains. Car n’y aurait-il pas, là aussi, une sérieuse question d’identité? Et n’oublions pas que Heloise a vécu et vibré artistiquement à Londres avant Chaleur humaine. Là où elle apprend l’art de la scène. Mais en France, une chanteuse ouvertement pansexuelle, combien peut-on en nommer?

Beaucoup plus guerrière que sur Chaleur humaine, qui laissait entendre une certaine vulnérabilité, voire même une tristesse, Christine enfonce bien ses pieds dans le sol. Frondeuse aussi, avec ce look androgyne qui défie les normes sociales de la féminité. Pourtant, à l’entendre dans toutes les entrevues, elle se sent plus femme que jamais.

Puissance des vidéoclips et de la voix

La pop est une question de mode et d’image, et l’identité de genres est un des courants du moment. Si cette musique synthétique oblige à simplifier les idées au plus concis possible, l’utilisation du vidéoclip reste un outil extraordinaire pour les affirmer. Le plaisir des clips de Christine, outre la facture visuelle très léchée, c’est de retrouver l’agilité de la danseuse et ses mouvements robotiques.

Dans 5 dollars, un hommage au film American Gigolo, elle revêt un complet d’homme et présente son attirail sado-maso. Le clip de la pop-funk Damn, dis-moi se prend des allures de la comédie musicale West Side Story, et on y voit à nouveau cette fascination persistante pour l’Amérique. La chanson, composée en partie sur des rythmes préenregistrées du logiciel Logic Pro, avait suscité la controverse. Pas exactement du plagiat, disait-on, mais la création s’en trouve-t-elle diminuée? La chanteuse répond non. Pratique courante. Passons.

Pas fait que pour danser, ce disque. Plusieurs ballades (qui rappellent plus la soeur Janet que le roi Michael, avec ces rythmes typiques des années 90, inspirés du R&B) ponctuent le disque, dont La marcheuse, qui parle de violence et de blessures. À prendre au propre ou au figuré. Christine se fait ensuite introspective dans Machin chose et tendre amoureuse dans Les yeux mouillés.

Ce que Chris pousse encore plus loin, c’est aussi son chant qui marie phrasé saccadé et vulnérabilité. Sur ce deuxième disque dont la colère est un des moteurs de création, la chanteuse ouvre la voix, rugit presque de sa propre émancipation. Les choeurs se chargent aussi d’ajouter de la chaleur à l’ensemble.

Mettre fièrement la sensualité androgyne sur la place publique, voilà ce qu’annonce cette Chris, plus masculine. Héloïse n’a pas fini de jouer avec les codes. Au fond, c’est une invitation à se célébrer, qui qu’on soit.

Vous aimerez aussi :

Voici une sélection musicale éclectique, à la fois douce et éclatée, où vous pourrez entendre de poignantes et sublimes musiques instrumentales, de la chanson pop, du folk et même du hip-hop. Faites la connaissance de talentueux artistes émergents d'un peu partout au pays. Mélomanes curieux et aventureux, avides de découvertes, cette webradio est pour vous.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.

Des musiques pour danser en soirée ou en journée, en groupe ou en solo. Cette sélection de chansons énergisantes et rythmées des années 70 à aujourd'hui est la trame sonore idéale pour une piste de danse endiablée. De Stromae aux Rita Mitsouko en passant par Nanette Workman, Michael Jackson, Madonna ou même Abba, vous pourriez bien vous écrier : « C'est ma toune! »

Galaxie, Yann Perreau, Daft Punk, Earth Wind and Fire, Jean Leloup, Mylène Farmer, Indochine, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux à partir des suggestions de nos auditeurs.