Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Quiet River of Dust vol. 1 par Richard Reed Parry: demande à la poussière

L'écoute est terminée

Par
Tony Tremblay

C’est dans la poussière et les plus fines particules, ainsi que dans le vent qui souffle dans les arbres et le silence troublant de la nature japonaise qui le ramenait au souvenir de la voix musicale de son père, que Richard Reed Parry a trouvé la profonde inspiration pour Quiet River of Dust vol. 1.

Voilà un album remuant, plein de joie, conçu comme un étonnant carnet de visions musicales fantomatiques, brillantes, méditatives, entraînantes et lumineuses. On l’écoute, pantois, et on s’émerveille…

Dans un cadre expérimental où se déploient mélodies inspirantes et porteuses, traditions japonaises et bouddhistes autant que folklore anglo-saxon, Richard Reed Parry, l’un des musiciens les plus expressifs et dévoués au sein d’Arcade Fire, nous convie à un véritable parcours musical initiatique, exprimé avec maestria en un kaléidoscope sonore évocateur et coloré.

L’artiste est très fort sur les belles harmonies vocales rappelant parfois les Beach Boys, et réussit à nous embarquer avec lui dans de longues pièces qui, sous des apparences pop, se dévoilent comme de longues expérimentations musicales, audacieuses et profondes. Quiet River of Dust vol. 1 rappelle aussi par moments certaines expériences musicales de Caribou, ou même des Beatles, période tardive. L’album a été élaboré sur près de 10 ans, et sa création fut, selon l’artiste, semblable à une véritable pratique méditative.

Ce que Richard Reed Parry nous propose ici est assez inhabituel et déstabilisant, musicalement parlant. Malgré cela, il réussit à nous émouvoir et à nous faire entrer dans son monde de visions oniriques avec émotion et authenticité, comme s’il entrait au sein de notre propre âme. Cet album est une réussite artistique et musicale, une œuvre qui atteint l’universel, avec un artiste lumineux qui a le cœur ouvert grand, grand, grand... Magnifique.

Quiet River of Dust vol. 1 (Secret City) par Richard Reed Parry est paru le 21 septembre 2018.