Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Le pouvoir de la pop selon Soran

L'écoute se termine aujourd'hui

Par
Tony Tremblay

Avant même un passage remarqué au concours télévisé La voix en 2016, Soran attirait déjà l’attention avec ses chansons sur les réseaux sociaux depuis quelques temps. C’est le moment de nous mettre sous la dent une proposition plus étoffée de Soran Dussaigne. Le jeune auteur-compositeur-interprète multi-instrumentiste nous offre son premier microalbum qui traduit un génie évident pour une pop grand public fort bien tournée et terriblement efficace.

Soran n’a que 20 ans, il a une gueule d’ange, il a le don d’une voix et d'un phrasé singuliers qui le démarquent (et qui peuvent parfois rappeler Michael Jackson). Le talent lui sort par les oreilles, et ses chansons sont d’une maturité créatrice qui étonne et surprend agréablement. Rien de bien complexe ici, seulement de bonnes chansons arrangées avec goût et efficacité, dans une réalisation impeccable et inventive de Connor Seidel (Matt Holubowki, Coco Méliès).

Soran y va plein gaz: chaque chanson est ni plus ni moins qu’un tube potentiel. On vise manifestement les rotations lourdes des radios commerciales du monde entier. Le jeune artiste et son étiquette Audiogram sont ambitieux, et bien franchement, il y a de quoi l’être. Avec des chansons aux mélodies béton comme Julia, Not in Love with Me, Emma, ou Wrong (qui rappelle les meilleurs moments de Chromeo), Soran a de sérieux atouts dans son jeu, et pourrait bien conquérir le monde plus rapidement qu’on pense.

EP (Audiogram) par Soran paraît le 14 septembre 2018.