Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

C’est extra : 13 reprises de Léo Ferré, un hommage comme il se doit

L'écoute se termine demain

Par
François Marchesseault

Léo Ferré nous a quittés le 14 juillet 1993 à 76 ans. Vingt-cinq ans après sa mort, son œuvre majeure, dense et à la poésie riche et complexe continue d’inspirer et d’influencer de nouvelles générations d’artistes. La Souterraine, collectif français qui édite des albums indépendants depuis 2014, a laissé 13 de ses artistes adapter une pièce du chanteur (la version de l’album que nous vous présentons contient un 14e titre inédit : La lune, interprétée par Barbagallo).

« Le bonheur, ça n'est pas grand-chose / Madame? / C'est du chagrin qui se repose
Alors, il ne faut pas le réveiller / Le bonheur… qu’est-ce que c’est? » Extrait de la pièce Le bonheur.

Cet hommage à Ferré, malgré son titre, ne contient pas la chanson C’est extra ni même Avec le temps ou d’autres de ses plus grands succès, comme Vingt ans, Jolie môme ou Paname. Les artistes de La Souterraine revisitent ici le répertoire plus obscur du poète contestataire. C’est génial, car ça permet non pas d’étouffer ce qui aurait pu être une jolie idée sous un tas de reprises convenues, mais bien de déterrer des textes moins connus et de laisser ces musiciens émergents, en marge, s’approprier les pièces.

Si vous êtes un adepte de Ferré, vous reconnaîtrez les différents titres choisis et votre attention se portera davantage sur ces jeunes artistes et leur relecture. Si vous êtes un néophyte, votre curiosité vous fera faire de très belles rencontres. Vous découvrirez non seulement toute la force des mots de l’anarchiste qu’était Léo Ferré, mais également 14 nouveaux noms de l’effervescente scène musicale française.

« Y'en a pas un sur cent et pourtant ils existent / La plupart fils de rien ou bien fils de si peu /
Qu'on ne les voit jamais que lorsqu'on a peur d'eux / Les anarchistes » Extrait de la pièce Les anarchistes.

Mathieu Ferré, fils de Léo, explique que l’idée de cet album hommage était d’amener le répertoire de son père vers de nouveaux publics et de nouvelles générations d’artistes. Après l’écoute de quelques titres, on constate rapidement que c’est mission accomplie.

On chante les textes indémodables de Ferré avec une rage et une intensité stupéfiante. Musicalement, on s’éclate. Les musiciens apportent pour la plupart leur propre couleur au titre choisi. Dans le ton, Sarah Maison offre une reprise de La nuit plutôt près de l’originale, alors que Julien Gasc fait une version rock grunge de Les pop assez loin de celle de Ferré.

C’est extra : 13 reprises de Léo Ferré réussi à nous déstabiliser, à nous intriguer et à nous faire réfléchir. Nous comprenons alors mieux les répercussions immenses du chanteur sur tout ce qui s’est fait en chanson depuis les années 50. Ces reprises donnent envie non seulement de réécouter et de relire Ferré, mais également de prêter l’oreille aux musiques de P.r2b, Forever Pavot, Marietta et tous les autres que l’on trouve ici. Voilà la raison d’être d’un album hommage. Léo Ferré aurait sans doute adoré.


Découvrez d’autres albums en écoute sur le site

Écoutez notre webradio : 

L'univers de Léo Ferré : ses poètes fétiches, ses compositions mémorables, ses chansons les plus marquantes et les meilleures reprises de son répertoire. Avec le temps, on ne l'oublie certainement pas, l'immense Ferré.

Léo Ferré, Catherine Sauvage, Juliette Gréco, Catherine Lara, Renée Claude, Monique Leyrac, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.