Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Sympathique, de Pink Martini : 20 ans et un boléro en boni

L'écoute est terminée

Par
Frédéric Cardin

« Je ne veux pas travailler », ce refrain très sympathique fit l’effet d’une petite bombe dans le monde musical en 1997 : il marquait l’arrivée d’un ensemble néo-rétro originaire de Portland en Oregon qui allait devenir l’objet d’un presque culte. Le phénomène Pink Martini était né. Le titre de l’album? Sympathique. La réédition du 20e anniversaire arrive avec un bonus!

Les paroles maintenant bien connues sont tirées d’un texte d’Apollinaire (Hôtel, extrait du recueil Le guetteur mélancolique et que Francis Poulenc avait déjà mis en musique), et sont devenues un hymne à la coolitude vintage branchée néo-rétro-et-tout-ce-que-vous-voulez. Plus de 1 million d'exemplaires de Sympathique ont été vendus depuis, ce qui relève de l’exploit étant donné que les chansons délicieusement et irrésistiblement surannées interprétées par le groupe d’une douzaine de musiciens (menés par Thomas Lauderdale et China Forbes) n’avaient rien pour « fitter » dans les listes de lectures des radios commerciales. Et pourtant, les multinationales se sont bien rattrapées par la suite, en utilisant la marque du martini rose à leur compte (avec leur permission bien sûr).

Publicité de Citroën :

Menu du jeu vidéo Gran Turismo Sport :

Élever le kétaine au rang de grand art, c’est ce qu’a fait Pink Martini. En effet, la plupart des chansons si bien rendues par le groupe ont déjà été populaires, pour ensuite devenir vieux jeu. Ici, on dit « kétaines ».

La mayonnaise a tellement pris entre eux et nous (le public) que Pink Martini a poursuivi sur sa lancée initiale en revenant par la suite avec huit autres albums, et ce sans renier ses principes de mixitude et de brassage de styles et d’influences dans un seul et même canevas artistique.

Du jazz au classique en passant par la musique du monde, la chanson française, la pop, la musique de film, le latin, le lounge et j’en passe, Pink Martini est peut-être le porte-étendard du véritable post-modernisme musical. Il se fout des étiquettes. Il veut juste jouer et chanter ses mélodies préférées, comme le mélomane 2.0 de l’ère numérique, branché directement sur toutes les musiques du monde et de l’histoire.

Entrevue de Thomas Lauderdale et China Forbes donnée à France 24 (en anglais) :

Le Boléro est de retour!

La première impression de Sympathique (la première « batch » arrivée sur les tablettes) comprenait une version savoureuse du Boléro de Ravel, qui avait dû être retirée en raison d’une dispute sur les droits avec la famille Ravel. En 2016, le problème s’est réglé de lui-même : le Boléro est passé au domaine public! Il est donc bel et bien présent sur cette réédition, et ne sera plus le trésor bien caché de quelques collectionneurs qui avaient été assez chanceux pour se procurer l’un des premiers albums imprimés avant leur retrait.

Vous aimerez également

La webradio Apéro