Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Tristan Malavoy à L’école des vertiges

L'écoute est terminée

Par
François Marchesseault

Rarement avons-nous autant de mots et de lecture pour accompagner un album qu’avec cette École des vertiges, de Tristan Malavoy. Tout s’explique. Celui qui est à la fois écrivain, poète et auteur de chansons présente un objet qui se fait de plus en plus rare : un livre-disque!

Cette exclamation, c’est l’amoureux des mots que je suis qui la pousse. Non seulement pouvons-nous lire dans ce livre (que vous devrez vous procurer pour partager mon enthousiasme) les textes des chansons de Malavoy, mais également ses mots, sa prose, sous forme de carnet de voyage. Il présente ici les histoires et les observations qui lui ont inspiré ses paroles, soit ses escapades dans le monde, mais aussi les errances de la vie.

L’idée est bonne, mais sous la plume de Tristan Malavoy, elle devient fabuleuse. On a envie de laisser un moment la musique de côté pour se sauver avec ses mots, alors qu’on est couché dans un parc, sous un peuplier. Ce n’est pas que les musiques ne soient pas jolies, bien au contraire. Il est seulement si agréable de pouvoir séparer ainsi les deux matières.

Musicalement, Tristan Malavoy est même un secret encore trop bien gardé de notre chanson. Quelque part entre Philippe B, Albin de la Simone ou encore Vincent Delerm (qu'il mentionne dans la pièce Elle cueillait des cosmos), il nous offre de la chanson tout à fait accessible et franchement bien faite. Il n’est pas étonnant qu’autant de musiciens veuillent l’entourer de leur talent pour faire rayonner encore davantage ses musiques douces et mélodieuses.

L’école des vertiges : mes trois pièces favorites :

  • Abécédaire
  • Les écrivains
  • Elle cueillait des cosmos

Sur les bancs de L’école des vertiges, on retrouve Philippe Brault (réalisation, claviers, guitares et tant d’autres choses…), Joseph Marchand (guitares), José Major (batterie), ainsi qu’Émilie Bibeau, Caracol et Amylie aux voix.

Ne soyez pas trop déçus de ne pas pouvoir lire ici les mots de l’auteur, d’avoir accès à ce magnifique livre. Vous pouvez déjà écouter ses nouvelles chansons, ce qui est, croyez-moi, un très beau cadeau. Puis, l’idée derrière ce livre-disque, c’est justement de sortir du monde numérique et d’en faire l’acquisition, de le lire, de le placer ensuite dans une bibliothèque ou de le laisser traîner sur une table basse pour le rendre disponible à d’autres mains, à d’autres yeux. Bref, de perpétuer la culture, un livre et une chanson à la fois.


Découvrez d’autres albums à écouter sur le site

Écoutez notre webradio :

Qu'est-ce qu'on écoutait dans cette décennie pas si lointaine qu'est celle des années 2000? Côté pop, nous avons été gâtés. Des chansons inspirées, riches de nouvelles dimensions orchestrales, et de l'indie érudite à portée universelle; c'était, assurément, le début d'un temps nouveau.

Malajube, Les Cowboys Fringants, Ariane Moffatt, Karkwa, Alfa Rococo, Alexandre Désilets, Stefie Shock, La patère rose, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.