Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Dave Chose : faire le plein de sens

L'écoute est terminée

Par
François Marchesseault

Il s’appelle Chose, Dave Chose. Il se présente sur les réseaux sociaux en disant qu’il fait des tounes, et ses tounes, elles ont énormément de panache. Je dirais même que ses chansons grunge rock, plus ou moins folk, sont habilement construites et sortent franchement du lot de ce qui se fait en ce moment. Écoutez, pour comprendre.

Bien sûr qu’il ne s’appelle pas réellement Dave Chose. Il se nomme Dave Bilodeau. Chose, c’est pour la scène et pour ne pas faire trop sérieux. Pourtant, celui qui a fait partie de la défunte formation Faudrait Faire la Vaisselle cache derrière ses textes bruts, écrits comme on parle, une sensibilité certaine.

« Tu goûtes meilleur que ce thé glacé / Du dépanneur à côté de chez nous / Viens, tu vas voir c’est fou / Si on s’croise chez Françoise / Ça va être malade / Ça va être débile, fou raide / Pis on va être malade, tou’é deux dans l’bed » - Chez Françoise

C’est ainsi, imagé et plein de tournures efficaces, sur chacune des chansons : « J’ai que’que chose su’l sexe / J’sais pas c’est quoi / Mais ça m’fait buzzer / J’ai fouillé partout / Dessus les internets » (Que’que chose), « Les cendriers sont pleins / Ça tombe su’a tête des voisins / En pluie / Noire de botches » (Benson Gold).

Chose ne cherche pas la rime parfaite. Il nous raconte des histoires contemporaines, sans mettre des gants blancs. Même lorsque ça peut sembler absurde (ce qui est souvent le cas), l’auteur-compositeur-interprète cherche un sens à tout ce qui, de nos jours, semble ne plus en avoir. Derrière le rire se cache la détresse.

La grande qualité de ce premier disque vient peut-être de l’apport des nombreux collaborateurs qui se sont succédé sur les différents titres. Impossible de tous les nommer, mais Dany Placard joue de la basse sur 0.5%, Julien Sagot ajoute sa touche de multi-instrumentiste sur Benson Gold, puis Alex McMahon est là pour Pizza congelée et Le grand départ. Le tout a été réalisé par Nicolas Beaudoin et Benoît Bouchard.

Le rock de Dave Chose se démarque, et c’est très plaisant à découvrir. De l’authenticité, de la fougue, de l’énergie, de la gueule, de l’autodérision et du panache, on en manque trop souvent. Ici, il y en a en abondance et on en redemande.

Dave Chose, mes trois pièces favorites :

  • Pizza congelée
  • Chez Françoise
  • Que’que chose

Découvrez d’autres albums à écouter sur le site