Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Jouer dans l’trafic : la chic musique swing des Royal Pickles

L'écoute est terminée

Par
François Marchesseault

Qu’il fait du bien, ce tout premier album de chansons originales de la formation montréalaise Les Royal Pickles. Swing, jazz et festif, Jouer dans l’trafic nous transporte dans les rues de La Nouvelle-Orléans et de Saint Louis autant que dans celles de Montréal. Les destinations sont multiples et s’il n’y en a qu’une seule de claire, c’est celle du bonheur.

Parce qu’il y a quelque chose de plus qu’agréable dans les musiques du groupe. Quelque chose qui nous accroche un large sourire au visage.

La formation a fait paraître deux microalbums, un en 2013 puis un autre en 2016. En 2015, le sextuor formé aujourd’hui de Mélisande Archambault (violon, alto, percussion et voix), de Louis Lévesque (banjo, mandoline et voix), d’Aurélien Tomasi (saxophone, clarinette, claviers et percussions), de Christian Leclerc (tuba, grosse caisse, thérémine, guimbarde et percussions), d’Alex Bouchard (trombone et claquette) ainsi que de Jeffrey Moseley (guitares, lap steel et mandoline), avait lancé Album Royal Pickles. Un disque composé surtout de reprises des standards jazz, swing et blues (Nobody Knows You When You’re Down and Out, St. Louis Blues et Temptation Rag, entre autres).

Le désir de créer et de revisiter les genres a rattrapé la formation. Ce nouvel album ne propose que des compositions : des textes en français signés par Louis Lévesque et Mélisande Archambault ainsi que trois pièces instrumentales.

Jouer dans l’trafic : mes trois pièces favorites

  • Calcul d’itinéraire
  • La somnambule
  • À contresens

La qualité des arrangements de Jouer dans l’trafic est aussi grande que le plaisir évident des musiciens à jouer ensemble. De leur musique à la magnifique pochette de l’album (infographie de Philippe Richelet, dessins de Félix Roumier) jusqu’à leur habillement, le collectif a un souci du détail évident.

J’en suis déjà à ma deuxième écoute de ces 12 titres et j’écris les dernières lignes de cet article dans un état de bien-être total. À votre tour de prendre le prochain vol en direction du bonheur.

Les Royal Pickles en spectacle :

Du 13 au 15 avril : Down by the Riverside, Saint-Georges de Beauce
19 avril : L’ANTI bar & spectacles, Québec
20 avril : Festival jazz et blues de Saguenay, Chicoutimi
19 mai : Le Baril Roulant, Val-David

Pour toutes les dates de la tournée, visitez le site web des Royal Pickles.


Découvrez d’autres albums à écouter sur le site

Écoutez notre webradio :

Embarquez dans ce train galopant, où cuivres s'éclatent et font honneur au jazz de La Nouvelle-Orléans. Le genre fait son apparition au tournant des années 20, lorsque le ragtime, le blues et la musique locale se rencontrent pour former un joyeux mélange. Si les modes passent, le dixieland a retrouvé ses notes de noblesse dans les années 50 et, depuis, ne cesse d'inspirer des musiciens de renom.

Louis Armstrong, Sidney Bechet, Duke Ellington, Benny Goodman, Ella Fitzgerald, Kermit Ruffins, Preservation Hall Jazz Band, Blind Boys of Alabama, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.