Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Claire Martin : le bonheur dont on ne se lasse pas

L'écoute est terminée

Par
Frédéric Cardin

L’album Too Much in Love to Care de la chanteuse anglaise Claire Martin, sorti en 2012, est un classique rempli de classiques du Great American Songbook. À l’occasion de la Journée de la femme le 8 mars prochain, nous vous offrons l’écoute gratuite de cet opus incontournable de l’une des artistes jazz les plus appréciées du public.

On ne peut pas se tromper avec ce genre d’album : du jazz bien roulé, sur des standards bien livrés, ça marche toujours. Claire Martin a la manière qui s’impose dans ce répertoire, un peu comme la Canadienne Carol Welsman. Elle est toujours juste, toujours connectée sur l’émotion pertinente à transmettre.

La Britannique ne révolutionne pas l’art du crooning féminin, mais ce qu’elle fait, elle le fait parfaitement bien.

Qui plus est, elle sait s’entourer des meilleurs musiciens, ceux qui arriveraient à bien faire paraître n’importe quel artiste vocal autoproclamé de la douche du dimanche matin (ce qui n’est assurément pas le cas de Claire Martin!). Kenny Barron au piano, Peter Washington à la contrebasse, Kenny Washington à la batterie et Steve Wilson à la flûte et au saxophone lui offrent tout le soutien qu’elle mérite.

Ça fait peut-être un bail qu’il est sorti ce Too Much in Love to Care, mais le bien qu’il fait à l’écouter est comme la première brise de chaleur du printemps : un bonheur dont on ne se lasse jamais.

Vous aimerez également :

Nos webradios Jazz vocal et C'est si bon