Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Cure, d’Eddy de Pretto : trouver sa voie entre Brel et Stromae

L'écoute est terminée

Par
François Marchesseault

Il s’appelle Eddy de Pretto, il est dans la mi-vingtaine et originaire de Créteil, en banlieue de Paris. Son premier album s’intitule Cure, un titre qui s’explique par ses textes percutants, incisifs et libérateurs, chantés dans un style où le rap rencontre la chanson française.

Avant de bouleverser l’univers musical de la France avec son microalbum de quatre titres à l’automne dernier, le jeune homme a remporté le prix de la découverte de l’année au Printemps de Bourges. Les choses se sont donc bousculées dans la vie de l’artiste, qui a été formé en théâtre dès son enfance.

Cure a été réalisé par Angelo Foley, qui a déjà travaillé avec Christine and the Queens, et non, les musiques d’Eddy de Pretto ne sont pas tellement loin de celles de cette dernière. En fait, les influences y sont diverses et nombreuses. Il est parfois possible d’entendre Fauve, ou encore Stromae (surtout sur la pièce Beaulieue). Malgré tout, Pretto réussit à nous soumettre une proposition singulière.

Le musicien a été bercé tôt par la musique de Barbara, d’Aznavour, de Brel et de Brassens, que sa mère écoutait à plein régime dans la maison, alors que lui et ses copains écoutaient plutôt Booba et Diam’s. À écouter ses textes, souvent en forme d’histoires longues, intelligentes et poétiques, Eddy de Pretto a su tirer profit de toutes ces musiques et de ces grands auteurs.

« Tu sais, ce soir, j’ai vu tous les joyaux de la pop / J’ai même bu à outrance toute l’absinthe de tes potes / J’ai côtoyé de rares nymphes, pris des rails en avance / Dans des salles bien trop noires sans lueur d’élégance » - Fête de trop

Sur Cure, Eddy de Pretto chante la banlieue, la vie nocturne et l’amour entre garçons. Avec ses musiques modernes et mordantes, il s’affirme et se confirme comme l’une des têtes d’affiche de la nouvelle chanson française.

« Je rêvais d’être en sueur / Sur des scènes si pures / Ces scènes lueur azur / Pour crier mes peines justes / Pour créer ma reine sûre / Et puis parfaire mon allure » - Ego

Cure : les trois pièces favorites de l’auteur de ces lignes

  • Kid
  • Honey
  • Quartier des lunes

Eddy de Pretto sera des 30es FrancoFolies de Montréal, le 10 juin prochain à l’Astral. Pour connaître toutes les dates de ses spectacles, visitez son site web.


Découvrez d’autres albums en écoute intégrale

Écoutez notre webradio : 

Cette webradio met en vedette les artistes de la nouvelle chanson française, ceux et celles qui ont donné et donnent encore un souffle nouveau à la chanson d'après Bécaud, Brassens et Gainsbourg. Des années 90 à aujourd'hui, d'Arthur H à Eddy de Pretto, vous passerez de la découverte aux souvenirs.

La Grande Sophie, Thomas Fersen, Christine and the Queens, Fauve, Zaz, Gaëtan Roussel, Fishbach, Vianney, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite, créée avec soin par nos programmateurs musicaux.