Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Les délicatesses musicales d’Élia Laure

L'écoute est terminée

Par
François Marchesseault

Un album incontournable de 2017 à découvrir avant de laisser toute la place aux nouveautés de 2018

Catherine Brunet, diplômée de l’École nationale de la chanson, avait fait paraître en 2012 Pantin sans voix, un premier microalbum. Exactement cinq ans plus tard, elle revient avec Élia Laure, un album de six pièces personnel et mélancolique qui emprunte comme titre son nom de scène.

Le piano, présent sur tous les titres, permet à Élia Laure de nous accueillir dans une bulle de délicatesse. Un cocon de grande douceur où les arrangements soignés laissent tout l’espace aux mots et à la voix juste et maîtrisée de la jeune auteure-compositrice-interprète.

Les autres instruments (contrebasse, violon alto) qui habillent les compositions d’Élia Laure apportent un côté jazzy et contemplatif, comme sur la très belle Le plus beau des combats.

La réalisation de cette belle surprise musicale a été confiée au surdoué Philippe Trudel-Chevalier. Le multi-instrumentiste, qui compose et chante sous le nom de Philtc, a lancé lui aussi l’année dernière un étonnant album que nous aurions dû vous présenter. Entrez dans l’univers frissonnant d’Élia Laure, et ensuite, allez plonger dans celui de l’album M’en aller, de Philtc.

Élia Laure : les trois pièces favorites de l’auteur de ces lignes

  • Little Bird
  • Le plus beau des combats
  • La valse des amours fous

Découvrez d’autres albums en écoute intégrale
Palmarès 2017 : les 50 meilleurs albums de l’année
2018 : les sorties d'albums à surveiller