Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
David Jalbert joue Stravinski et Prokofiev : les mille et une couleurs de la flamboyance
L'écoute est terminée
David Jalbert DAVID JALBERT: STRAVINSKI / PROKOFIEV
  1. MOUVEMENTS DE "PETROUCHKA", SUITE POUR PIANO, I, DANSE RUSSE
  2. MOUVEMENTS DE "PETROUCHKA", SUITE POUR PIANO, II, CHEZ PETROUCHKA
  3. MOUVEMENTS DE "PETROUCHKA", SUITE POUR PIANO, III, LA SEMAINE GRASSE...LA DANSE DE L'OURS
  4. L'OISEAU DE FEU, DANSE INFERNALE
  5. L'OISEAU DE FEU, DANSE INFERNALE
  6. L'OISEAU DE FEU, FINALE
  7. ROMEO ET JULIETTE, SUITE DE BALLET, OP 75, DANSE POPULAIRE
  8. ROMEO ET JULIETTE, SUITE DE BALLET, OP 75, II, SCENE
  9. ROMEO ET JULIETTE, SUITE DE BALLET, OP 75, ARRIVEE DES INVITES
  10. PIECES POUR PIANO, OP 75, IV, JULIETTE PETITE FILLE
  11. ROMEO ET JULIETTE, SUITE DE BALLET, OP 75, JEU DE MASQUES
  12. PIECES POUR PIANO, OP 75, VI, MONTAIGUS ET CAPULETS
  13. ROMEO ET JULIETTE, SUITE DE BALLET, OP 75, FRERE LAURENT
  14. ROMEO ET JULIETTE, SUITE DE BALLET, OP 75, MERCUTIO
  15. ROMEO ET JULIETTE, SUITE DE BALLET, OP 75, DANSE DES JEUNES FILLES...
  16. ROMEO ET JULIETTE, SUITE DE BALLET, OP 75, ROMEO ET JULIETTE AVANT LA SEPARATION

Date de publication

10 nov. 2017

Genre

Par
Frédéric Cardin

David Jalbert, que CBC qualifiait de l’un des 15 meilleurs pianistes canadiens de tous les temps (et je suis d’accord), vient de faire paraître un album fait de transcriptions pour piano d’œuvres symphoniques de Stravinski et de Prokofiev. Puissance et virtuosité sont au menu, mais aussi douceur et poésie. Préparez-vous à un spectacle des sens.

Un programme qui comprend 3 mouvements de Petrouchka et L’oiseau de feu, de Stravinski, ainsi que 10morceaux extraits de Roméo et Juliette, de Prokofiev, au piano, ne peut qu’imposer le respect. Ce sont, même en version symphonique, d’immenses fresques remplies de couleurs, de mouvement et de souffle épique. Imaginez un peu un seul homme et son piano qui doivent en rendre toutes les nuances et le côté spectaculaire!

David Jalbert est un pianiste férocement talentueux. Il plonge dans ces partitions avec une force de conviction épatante. Il ose même ajouter un extrait de Petrouchka qui avait été laissé de côté par Stravinski dans on arrangement pianistique de l’œuvre. C’est La danse de l’ours, que Jalbert insère habilement dans le troisième mouvement de la version pour piano (un arrangement que Stravinski avait en partie réalisé avec le concours du légendaire pianiste Arthur Rubinstein!).

L’oiseau de feu est flamboyant, et le Roméo et Juliette de Prokofiev, au contraire, économe et dépouillé. C’est le complément idéal de ce programme, car on aurait facilement pu se lasser d’une autre explosion de robustesse sonore.

Le Prokofiev permet à David Jalbert de démontrer toute l’étendue de sa musicalité. La partition fait appel à plus de dépouillement sonore que ses compagnes sur l’album. Jalbert maîtrise aussi bien la poésie des quasi-silences que la monumentalité des déflagrations spectaculaires.

Vous aimerez également :

Kent Nagano : un chef en mission

Vous souhaitez être informé de tout ce qui se passe d'important en musique classique?

Abonnez-vous à notre infolettre classique!

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.