Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Philippe Brach : beaucoup à dire sur Le silence des troupeaux
L'écoute est terminée
Philippe Brach PHILIPPE BRACH: LE SILENCE DES TROUPEAUX
  1. LE SILENCE DES TROUPEAUX
  2. LA FIN DU MONDE
  3. LA PEUR EST AVALANCHE
  4. MES MAINS BLANCHES
  5. PAKISTAN
  6. REBOUND
  7. CANTIQUE DE L'ABANDON
  8. TU VOULAIS DES ENFANTS
  9. LA GUERRE (EXPLIQUEE AUX ADULTES)
  10. JOYEUX ANNIVERSAIRE

Discographie

PHILIPPE BRACH: BIENVENUE A ENFANT-VILLE

2016

PHILIPPE BRACH: PORTRAITS DE FAMINE

2015

PHILIPPE BRACH: LA FOIRE ET L'ORDRE

2014

Date de publication

03 nov. 2017

Par
Ariane Cipriani

C'était du bluff, cette vidéo promotionnelle avec 2Frères, Paul Daraîche, Klô Pelgag et Louis-Jean Cormier. Le silence des troupeaux ne ressemble en rien à la ballade folk rassurante et formatée qui en a fait sourciller plus d’un.

Soyez donc rassurés, Philippe Brach a encore une bonne voix ronchonneuse qui commande notre écoute. Et il en a beaucoup à dire, pas seulement avec les mots. Ses déprimes, ses désillusions et ses indignations face à l'amour ou à l'état du monde, Philippe Brach les lâche sur des musiques bigarrées et inventives.

De rock et d’orchestre

Il a le sens de l’ironie et commence son disque avec La fin du monde. Ça s’annonce apocalyptique, ce rock inquiétant avec d’abondants arrangements orchestraux. Une quarantaine de musiciens participent à ce nouveau disque réalisé par Jesse Mac Cormack. Nous voici donc au pays de Brach, qu’on imagine être dans un climat austère, inhospitalier. Pour affronter la cruauté du monde actuel, la solution de Brach, c’est de se prendre dans nos bras.

Le musicien passe ensuite au blues pour une adaptation libre de Grandma’s Hands de Bill Withers. Le texte de Mes mains blanches diffère un peu beaucoup de la version originale et raconte plutôt les mains de Brach, tout ce qu’elles font et où elles vont. Elles le décrivent, lui : charnel, drôle et nonchalant.

Vous aimerez aussi :
- La webradio Rock émergent
- La webradio Sur la route
- Sept prestations à voir à Coup de coeur francophone

Brach passe aisément de la modestie de l’acoustique à la surdose électrique. Ce qui en ressort, c’est combien il sait doser l’instrumentation. Un folk tout doux pour Tu voulais des enfants à l’effroi de violons affolés et dissonants de Cantique de l’abandon. Il sait aussi calibrer le rythme : avec l’énergie qu’il dégage, il pourrait nous servir ses pièces en accéléré, mais chaque fois, le tempo prend le temps qu’il faut, pour laisser sa sensibilité se pointer le nez de temps en temps.

Ce fanfaron a de l’ironie jusque dans la mélodie. Dans La guerre (expliquée aux enfants), Philippe Brach y va d’une sorte de cantique sarcastique avec chœur pour finir dans les bruits de bombardements. La prononciation d’église ajoute au détachement, qui vient peut-être avec le luxe de ne pas l’avoir vécue.

Les élucubrations de Brach
Dans le livret du disque, Philippe Brach insère un récit sur un missionnaire captif dans une Sibérie hostile au 17e siècle, écrit par Julien Lavoie. À cette histoire d’un homme qui finit par dériver sur la mer Arctique, Philippe ajoute blagues et remerciements pour un livret qui constitue un élément additionnel afin de bien saisir ce Brach imaginatif et désinvolte. Pas anodin, ce livret. Comme un retour à l’objet qu’est l’album, si important pour soutenir le son.

Voilà donc une bonne nouvelle dose de Brach pour l’automne. Bonne écoute!

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.