Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Cantando de Dom la Nena

L'écoute est terminée

Par
Ariane Cipriani

En portugais, Cantando signifie « bonheur ». Voici donc un heureux cadeau de la jeune violoncelliste et chanteuse Dom La Nena : un minialbum de quatre pièces. La musicienne brésilienne revient nous murmurer des douceurs, en nous offrant quatre reprises choisies parmi les chansons qui lui collent au cœur depuis longtemps. 

Accompagnée de son violoncelle et de quelques percussions, elle rend ainsi hommage à de grandes figures de la chanson, à de beaux humains, comme le grand compositeur brésilien Lupicinio Rodrigues (Felicidade), l’icône chilienne Violetta Parra (Gracias La Vida) et le géant Brel (Les vieux). Et quand Dom La Nena a décidé de poser ses pénates à Paris, c’est le premier disque de Beirut qu’elle se mettait en boucle dans les oreilles, d’où sa relecture de Scenic World

Voilà l’addition de ces langues et de ces univers musicaux bien différents, enrobés d’une même tendresse, valsant d’une même langueur grâce à Maxime Le Guil (Melody GardotChristine and the QueensCamilleGregory Porter). L’ingénieur de son et réalisateur français a beaucoup à voir avec la finesse des arrangements de ce bonheur en quatre temps.

Avec ce disque doux comme une berceuse, Dom La Nena nous souffle un bon baiser de France aux couleurs latines.