Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Julie Aubé : la joie de vivre (même sans Les Hay Babies)

L'écoute est terminée

Par
François Marchesseault

Pour souligner la fête nationale de l’Acadie, le 15 août, nous vous permettons à nouveau l’écoute de Joie de vivre, le premier album solo de Julie Aubé. La musicienne est originaire de la vallée de Memramcook au Nouveau-Brunswick.

Si le nom de Julie Aubé vous est inconnu, celui des Hay Babies l’est peut-être moins. Après Vivianne Roy, sous son pseudonyme Laura Sauvage, Aubé est la deuxième membre de la formation néo-brunswickoise à voler en solo.

Dès le départ, ça détonne. Ce n’est assurément pas le son du groupe. Il faut laisser la musicienne être elle-même. Et Julie Aubé, seule dans son espace, libre de ses créations, propose une musique rock, hors standard, un brin inspirée des années 70.

Vidéo : Joie de vivre

Julie Aubé chante Joie de vivre

C’est dans les 40 dernières secondes de Dormir toute seule, la deuxième pièce, que l’univers musical personnel d’Aubé prend toute sa place, semble s’affirmer. La guitare électrique et la batterie installent l’ambiance, nous laissant béats devant une musique aux diverses influences, que l’artiste réussit à broder ensemble pour créer une œuvre singulière. Le troisième titre, Seras-tu là? , est une réussite sur toute la ligne. Autant pour ce qui est des paroles et de la mélodie vocale que musicalement.

Vidéo : Seras-tu là?

Seras-tu là? - Julie Aubé

Aubé chante ici et là en anglais (Home’s at?, Crazy). C’est chaque fois bien fait, et toujours dans le ton de ce mélange inspirant, quelque part entre le country et le rock psychédélique. Le multi-instrumentiste Sébastien Michaud (flûte traversière, saxophone, trombone, trompette) vient ajouter une magnifique et importante touche aux morceaux.

Il faut remercier Marc Pérusse, coréalisateur de l’album avec Julie, d’avoir amorcé le projet. C’est lui qui a demandé à la musicienne si l’aventure d’un disque solo l’intéressait, l’invitant à se joindre à sa jeune maison de disques Les Disques de la cordonnerie, qu’il gère avec le producteur Pierre Lachance.

Julie Aubé entame cette carrière sans ses Hay Babies avec fracas. Elle s’ajoute à cette cohorte de jeunes artistes du Nouveau-Brunswick, dont font partie, entre autres, Maggie Savoie, Menoncle Jason, Caroline Savoie ou encore Les Hôtesses d’Hilaire, qui imposent leur couleur, leur son; la nouvelle vague de la chanson francophone en provenance de l’Acadie.

Joie de vivre est ce genre d’album qu’il fait bon déballer, déposer sur le tourne-disque et découvrir, une pièce à la fois. Le disque porte bien son nom, laissant un sourire de bonheur sur le visage du mélomane toujours à la recherche de trouvailles.


Julie Aubé en spectacle :

15 août : Festival Acadie Rock, Moncton


Découvrez d'autres albums d'artistes acadiens offerts pour écoute

Écoutez notre web radio :

Acadie, Acadie, cette webradio chante ton nom, et elle le fait en plusieurs styles, couleurs et accents : folk, country, bluegrass et une portion non négligeable de rock, de pop et de hip-hop.

Cayouche, Édith Butler, 1755, Marie-Jo-Thério, Joseph Edgar, les Hay Babies, les Hôtesses d'Hilaire, les Jeunes d'Asteure, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.