Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Michel Portal et le Quatuor Ébène : liberté, égalité, créativité

L'écoute est terminée

Par
Frédéric Cardin

Michel Portal, légende du jazz français s’il en est une (82 ans en novembre prochain), se joint au Quatuor Ébène, ensemble à cordes classique aux sensibilités éclectiques, sur l’album Eternal Stories, un espace de rencontre entre l’improvisation et la partition, entre diverses langues musicales et affinités stylistiques.

Eternal Stories, si l’on se fie à ce qu’en disent les musiciens, est un exercice de liberté totale. L’enregistrement a été abordé comme une page blanche, sur laquelle tout a été permis, toutes les influences, tous les fantasmes. Cela dit, malgré les (nombreuses) références à Piazzolla ou à Bartok, à Ravel ou à Ellington, au groove ou à l’électro, il y a un fil conducteur, une esthétique rassembleuse qui caractérise l’ensemble.

Il est le plus jeune d’entre nous

Les membres du Quatuor Ébène à propos de Michel Portal

Portal, appuyé par Richard Héry aux percussions et Xavier Tribolet aux claviers, tisse une toile sophistiquée qui nous transporte ailleurs. J’avais cette musique dans les oreilles en me dirigeant vers le bureau et j’avais l’impression de déambuler dans une sorte de rêve éveillé, acteur de mon propre film, baignant dans une lumière argentée.

Michel Portal troque ici sa célèbre clarinette pour un bandonéon, ailleurs pour une clarinette basse – oh, la suave rondeur des notes graves de cet instrument! –, toujours avec la même aisance.

Les percussions de Richard Héry sont parfois impressionnistes, presque éthérées, parfois robustes, musclées par le rock. Tribolet est un claviériste sensible et subtil, et le Quatuor Ébène meuble tout l’espace restant de ses sonorités amples et chaudes.